Culture

Ma dernière paye: Cyber

De 'junk food' et d’eau fraîche.
25 juillet 2018, 4:30pm
Cyber

Cet article fait partie de la série « Les vraies affaires ».

Loédie Domond aka Cyber a commencé à chanter à 16 ans dans des chorales de Montréal. Elle a longtemps été back vocalist pour des artistes comme Dan Bigras et Mario Pelchat, avant de sortir de l’ombre en 2013 avec sa collaboration avec Kaytranada, « Down Low ». Cette année, Cyber se lance dans une carrière solo avec son album “Equilibrium” sorti le 14 février. « J’ai toujours été en colère contre cette journée de Saint Valentin, parce que je n’ai jamais vraiment eu personne avec qui fêter ça. Mais avec cet album, j’ai fait la paix avec l’amour, alors c’était la date de sortie parfaite. »

C’est sa mère, propriétaire d’un salon de coiffure, qui l’a emmenée à la banque pour ouvrir son premier compte. Elle avait 15 ans. « Mon père était musicien, beaucoup plus bohème, il s’en fichait de l’argent. »

Cyber travaille encore comme maquilleuse pour arrondir ses fins de mois. Mais plus pour longtemps. « Ma carrière va assez vite en ce moment, je vois mes paychecks grossir, c’est le meilleur feeling au monde. Je pense pouvoir bientôt vivre de ma musique, et ça, c’était mon rêve ! »

On fait le tour de ses dépenses du mois à travers sa collection de photos perso.


Paire de lunettes : 3 $

Je suis fan de vintage, particulièrement de lunettes, j’ai toute une panoplie. Les dernières, je les ai trouvées dans un dépanneur creepy à 3$. Tu sais les stands de lunettes tout poussiéreux ? Et bien elles étaient là, elles m’attendaient. Je les ai essayées, je me suis regardée dans le miroir dégueulasse, et ça a été le coup de foudre.

Si mon budget augmente, j’investirai dans des lunettes de designer. En tous cas, quand j’achète mes lunettes, ça va avec mes émotions, je choisis mes lunettes selon quel personnage je veux être ce jour là.

Cappuccino glacé : 3 $ , cinq fois par semaine.

Mon obsession pour le cappuccino glacé a commencé au secondaire. Jusqu’au jour où j’ai vomi dans le métro. J’avais fait une indigestion et j’ai seulement vomi du café glacé. Ça a été vraiment traumatisant. Après cette expérience, quand je sentais l’odeur du cappuccino glacé, ça me donnait le haut le cœur. J’ai fait une cure de trois ans sans en boire.

J’en bois à peu près cinq fois par semaine. Je prends un break de deux jours pour être sûre que mon corps doesn’t shut down. Quand ça me tente pas d’aller travailler, pour me motiver, je me bois un cappuccino glacé. Ou quand je suis hungover, c’est parfait ! So far so good, j’ai pas encore vomi.

Disorder, à la SAT : 20 $

Je vais pas voir souvent des shows. Mais là, j’avais une date, alors au lieu de prendre un café, j’ai amené le garçon à la SAT. J’ai investi un 20$ dans un billet, mais c’était une des meilleures expériences de ma vie. Dans le dôme, c’est incroyable, une expérience visuelle dingue. Ma date a aimé aussi, c’était chouette de partager ça avec lui, mais finalement, on est juste restés amis.

Un abonnement Bixi : 75 $

Il y a quelques jours, j’ai pris un Bixi pour la première fois de ma vie, et c’était le meilleur moment du mois! Je n’avais pas fait de vélo depuis au moins 15 ans, c’était le soir, j’avais pas le budget pour un taxi donc je me suis lancée. J’avais des talons et un veston, donc pas la tenue idéale, mais avec le soleil couchant, c’était magique. Ça m’a fait redécouvrir la ville.

Un pantalon vintage : 10 $

Quand mes amis me cherchent, ils savent qu’ils peuvent me trouver dans ma friperie préférée sur Saint Laurent. Je vais toujours dans la section Costumes, là où personne n’ose s’aventurer. Je marche au coup de cœur, ça fait ma journée. Ce pantalon à carreaux m’est tombé dans les mains, j’ai comme une aura avec les vêtements, ils viennent à moi. Je suis sortie de la cabine et mon amie capotait: ‘This was made for you!’. À chaque fois que je porte ce pantalon, je me dis que je vais passer une journée merveilleuse.

Fleurs et plantes : 40 $

J’ai une super relation avec mes plantes. Je n’arrivais pas à les faire survivre au début, et puis j’ai appris à ne pas mettre trop d’eau. Je leur parle tout le temps. Je leur dit qu’elles m’amènent de la paix, je leur dit qu’elles sont belles. Ce mois ci, j’en ai acheté deux. Et un petit pot pour 1 $ que j’ai peint moi même.

Fast-Food : 5 $ environ. Au moins deux fois par semaine

Je me prends juste un cheeseburger ou un sundae. Dès que je suis un peu down, le fast food, ça me fait du bien. Je m’habille bien pour y aller. Ça me mets dans un mood. Je porte une tenue hyper classe et je commande mon sundae extra peanut. Les gens doivent penser que je suis une riche quand ils me voient habillée comme ça, mais en fait sur mon compte à ce moment là, il n’y a que le montant exact pour le sundae.

Cet article a été publié grâce au soutien de la Banque Nationale.