Publicité
Sports

10 questions que vous avez toujours voulu poser à un maître kung-fu

A l'heure de la toute-puissance du MMA, on a cherché ce qu'il restait du kung-fu traditionnel.

par Daniel Darmawan; traduit par Sandra Proutry-Skrzypek
18 Septembre 2019, 7:21am

Toutes les photos sont de l'auteur

Odi est un maître kung-fu des temps modernes. Au cours des deux dernières décennies, il s'est spécialisé dans pratiquement toutes les techniques de combats au corps à corps et a mené d'innombrables étudiants à la victoire dans les compétitions indonésiennes de wushu, un dérivé des arts martiaux chinois traditionnels.

L'Indonésie a récemment remporté cinq médailles, dont la médaille d'or, en wushu lors des Jeux asiatiques. Nous avons pensé que c'était le bon moment pour parler à Odi du passé, du présent et du futur du kung-fu dans un monde obsédé par les arts martiaux mixtes.

VICE : Depuis combien de temps pratiquez-vous le kung-fu ?
Odi : J'enseigne le kung-fu depuis 1996. J’ai aussi pratiqué d'autres arts martiaux comme le pencak silat et le ju-jitsu brésilien, mais celui que j'ai le plus étudié est le kung-fu.

Quelle est la différence entre le kung-fu traditionnel et le wushu ? Est-il vrai que le kung-fu est aujourd'hui réduit à une simple danse ?
Selon moi, le wushu fait passer la beauté avant la fonction. La vitesse du wushu est incroyable, mais l'âme martiale de cet art a presque disparu parce que les mouvements sont axés sur le style plutôt que sur la substance. D'autre part, le kung-fu traditionnel préserve l'aspect martial par une forme et un conditionnement appropriés. Le wushu a deux branches : le taolu, qui s’appuie sur des formes répétées, et le sanda, qui est un sport de combat. On peut donc dire que le sanda est la réponse du wushu au taolu.

1535430333275-NAME_WEB_SIZED-4-of-4

Quelles idées préconçues les gens se font-ils du kung-fu ?
Les gens pensent que le wushu n'est qu'une « danse » et que le kung-fu se résume à un seul style. Le kung-fu n'est qu'un terme générique. Il existe de nombreuses écoles qui enseignent différents styles de kung-fu. Bruce Lee vient à l'esprit de la plupart des gens quand ils pensent au kung-fu, mais le kung-fu ne ressemble pas seulement à ce que Bruce Lee fait.

Il y a tellement de vidéos sur YouTube de boxeurs et de combattants MMA qui défient les « maîtres du kung-fu ». À votre avis, quel est le meilleur style de kung-fu pour combattre dans un tournoi de MMA ?
Chaque style a ses forces et ses faiblesses. Je pense qu'il est préférable d'apprendre ce qui est utile et de rejeter ce qui ne fonctionne pas pour vous. Ne vous limitez pas à un seul style. En même temps, l'utilité d'un style dépend, en fin de compte, de la personne. Si la personne qui se bat est un expert qui s'est entraîné pendant des années, alors son kung-fu peut être mortel, mais s’il a commencé à s'entraîner hier, il est évident qu'il ne connaît que la « surface » de l'art, pour ainsi dire. À mon avis, le kung-fu le plus simple est le wing chun. C'est le plus facile à appliquer, le plus facile à apprendre et il n'a pas trop de techniques à mémoriser. Peut-être que d'autres personnes ne seront pas d'accord, mais c'est une expérience personnelle.

1535430368094-NAME_WEB_SIZED-1-of-4

Quelle est la chose la plus incroyable que vous ayez vu un maître kung-fu faire ?
Le truc le plus commun, c'est de casser des objets durs : des barres de fer, du ciment, et de gros blocs de glace. C'est tout à fait standard. Mais la chose la plus folle que j'ai vue, c'est la technique de la « chemise de fer ». Les gens canalisent leur énergie chi dans certaines parties de leur corps et encaissent des attaques à mains nues ou avec des armes. Mon professeur était un maître dans ce domaine.

Quelles sont certaines des compétences les moins connues qu'un maître de kung-fu peut maîtriser ? Des choses qui semblent incroyables pour une personne ordinaire ?
Ce dont j'ai parlé tout à l'heure en fait partie. Si vous parlez de la lévitation ou de ce genre de chose, je dirai que c'est un truc de télévision. Si nous avions ce genre de connaissances, nos athlètes auraient déjà remporté des médailles en saut en longueur et en saut en hauteur aux Jeux olympiques.

« Vous pouvez canaliser votre chi dans vos testicules pour qu'ils soient assez forts pour tirer une voiture »

Comment définissez-vous le chi ? Comment le cultive-t-on ?
Je pense que le chi est une sorte d'énergie dans le corps humain. Elle existe à l'état passif ou actif et peut être cultivée par des méthodes telles que la respiration et la méditation. C'est quelque chose que vous devez apprendre sous la direction d'un enseignant, et non quelque chose que vous pouvez apprendre en toute sécurité par vous-même. Sans une formation appropriée, vous pouvez vous rompre une artère ou endommager un nerf.

Pouvez-vous me parler de cette « technique des boules d’acier » ? Comment quelqu'un peut-il se faire frapper à l'entrejambe et être capable d'avoir des enfants après ?
Ah oui ! C'est une véritable compétence, où vous pouvez canaliser votre chi dans vos testicules pour qu'ils soient assez forts pour tirer une voiture. Mais c'est un truc de Shaolin – les moines s'entraînent très dur pour pouvoir remorquer une voiture avec leur pénis. Nous savons que des gens comme Ip Man (l'enseignant de Bruce Lee) savait le faire et qu'il a eu des enfants, alors je pense que cela n'interfère pas avec votre capacité de reproduction.

1535430386344-NAME_WEB_SIZED-2-of-4

Alors, comment ça marche ? Y a-t-il des exercices spécifiques que vous devez faire en premier ?
Il y a une version où les testicules sont poussés dans la cavité scrotale grâce au qi gong. Je ne me suis jamais entraîné pour cela, mais j'ai entendu dire que c'est une compétence que l'on peut acquérir en aspirant les testicules dans l'abdomen.

Pouvez-vous vraiment léviter ou brûler des choses en utilisant le qi gong ?
À mon avis, cela relève du domaine du surnaturel. Pour les humains normaux, cela serait impossible sans l'aide d'une « entité » spéciale.

À quoi ressemble une journée d'entraînement typique pour vous ?
Ma routine d'entraînement est partagée entre la technique et le physique. L'entraînement physique nourrit la technique. Cela comprend la course à pied, les pompes, les abdos et le conditionnement général pour forger un corps solide. La technique doit aussi donner la priorité à la forme et à l'application – quelle est l'utilisation d'un physique fort avec une mauvaise technique, ou d'une bonne technique avec un physique faible ?

Quel est l'avenir du kung-fu traditionnel ?
Le kung-fu traditionnel doit s'adapter à son époque. En tant qu'entraîneurs, nous ne pouvons pas trop nous attacher à la tradition. Pensez aux smartphones – chaque année, ils sortent des modèles plus avancés qui rendent les anciens obsolètes. Si nous nous forçons à utiliser de vieux modèles ou de vieilles technologies, nous serons laissés pour compte par le temps. La clé est donc de continuer à préserver la tradition tout en absorbant les éléments de la modernité.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et Flipboard.

Tagged:
kung fu
Indonésie
arts martiaux
moines bouddhistes