Publicité
Life

Un homme prénommé Jihad nous raconte ce que c’est de porter ce prénom

Chaque semaine il doit expliquer son prénom aux nouvelles personnes qu'il rencontre. Il nous raconte son quotidien et ce qu’il traverse comme obstacles lorsqu’il voyage.

par Marilou Légaré
09 Octobre 2019, 7:04am

Le prénom est souvent associé à l’origine d’une personne, alors quand on a un nom spécial ou qu’il a une connotation négative, comment vit-on avec ? Il s’appelle Jihad Kabbaj… Oui, Jihad comme dans « jihadistes ». Il a 23 ans, est marocain, vit au Canada, et étudie en science politique. On lui a parlé pour savoir ce que c’est de vivre avec un nom pareil.

VICE : Qu’est-ce qui est le plus dur, sortir du Canada ou entrer au Canada avec un prénom comme le tien ?
Jihad Kabbaj : Définitivement sortir du Canada et spécialement entrer aux États-Unis. Quand je vais en Europe, les douaniers sont simplement surpris par mon prénom, tandis que leurs homologues américains s’acharnent à me poser toutes sortes de questions pour savoir si c’est réellement mon prénom !

Est-ce qu’on t’a déjà empêché de sortir du pays?
À l’été 2014, une tendance s’installait. Les djihadistes qui voulaient rejoindre l’État islamique passaient par la Turquie pour se rendre en Syrie. J’étais allé en Turquie avec mes parents cet été-là, j’avais donc un visa turc dans mon passeport. Quelques mois plus tard, je devais aller à Portland, aux Etats-Unis pour participer à une compétition qualificative pour les championnats du monde d'escrime. À mon escale à Calgary, le douanier américain, après avoir vu prénom et trouvé le visa, m’a demandé de le suivre. Après une heure d’interrogatoire, ils m’ont rendu mes affaires et m’ont souhaité bonne journée… sauf que j’avais manqué mon vol… et raté ma compétition.

Est-ce qu’on te fouille automatiquement à l’aéroport?
Considérant que je voyage toujours avec un équipement de sportif, je me fais toujours fouiller.C'est devenu une habitude.

« En 1996, mon prénom n'avait pas encore de connotation terroriste. Et puis, ils ne pensaient pas appeler leur fils "guerre sainte", mais plutôt "combat" ou "persévérance" »

Est-ce qu’on t’a déjà refusé un travail à cause de ton nom ou ton apparence?
Non.

Aimes-tu ton prénom ? Voudrais-tu le changer ?
Je l'adore. Ce que la majorité des gens ne savent pas, c’est que le nom Jihad veut dire plusieurs choses. La définition la plus connue et médiatisée de jihad, c’est que ça représente la guerre sainte pour l’Islam. L’autre signification, c’est la persévérance. Après mes mésaventures aux douanes, j’ai pensé changer de prénom pour quelque chose de plus...passe-partout. En y repensant, j’ai préféré assumer un prénom qui me représente.

Tes parents avaient-ils pensé aux répercussions en t’appelant comme ça?
En 1996, mon prénom n'avait pas encore de connotation terroriste. Et puis, ils ne pensaient pas appeler leur fils « guerre sainte », mais plutôt « combat » ou « persévérance ». Alors non !

Leur en veux-tu de t’avoir prénommé Jihad?
Non, jamais ! Ils ne pouvaient pas savoir à l’époque.

Même si tu as pensé changer pour Adam?
Ouais, j’ai jamais voulu enlevé Jihad, juste ajouter Adam.

As-tu déjà menti sur ton prénom?
Quand je suis aux États-Unis, je dis toujours que je m’appelle Jay. C'est mieux, on me pose moins de questions, il y a moins de regards inquisiteurs qui pèsent sur moi.

À combien de reprises as-tu dû expliquer ton prénom et mentionner que tu n’étais pas un terroriste ?
Je ne les compte plus ! Au moins une ou deux fois par semaine ! Maintenant, quand je rencontre quelqu’un, je lui dis dès le départ : « Salut, je m'appelle Jihad. Tu ne peux pas l'oublier, c'est comme celui que tu entends à la télé ou à la radio ».

Est-ce que c’est un prénom commun dans la communauté marocaine ?
Davantage chez les Syriens ou Libanais en fait, c’est de là que vient mon prénom !

Connais-tu d’autres Jihad ?
Quelques-uns ! J’ai été à la même école qu’un autre Jihad pendant neuf ans. L’autre Jihad est encore mon pharmacien. On se supporte entre « Jihadistes ».

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

Tagged:
Islam
Canada
jihad
Racisme
Etat Islamique
douanes