Publicité
Motherboard

Des trottinettes hackées font des vannes graveleuses en Australie

Modifiées par des vandales, des trottinettes Lime ont diffusé des messages inappropriés. L'entreprise a taxé la blague de « pas maligne » et « pas drôle ».

par Rob Dozier
30 Avril 2019, 6:30am

Image : Shutterstock

Les trottinettes électriques Lime de Brisbane, en Australie, ont été modifiées pour jouer des enregistrements inappropriés. L'entreprise a déclaré la blague « pas maligne » et « pas drôle ».

Les messages explicites ont été enregistrés par de nombreux internautes cette semaine. « Don't take me around. I don't like to be ridden » — « ne me balade pas. Je n'aime pas me faire monter », en gros — crache une trottinette dans une vidéo diffusée par la chaîne 7News Brisban. Une autre, dans une vidéo postée sur YouTube : « If you're going to ride my ass, then please pull my hair, OK ? » — on ne vous traduit pas celle-là, toute la vanne serait perdue dans la version française.

Les trottinettes Lime émettent des « bip » lorsqu'elles fonctionnent normalement. L'année dernière, le Guardian a rapporté que des Lime d'Oakland, en Californie, avaient été programmées pour avertir « débloque-moi pour m'utiliser, ou j'appelle la police » en cas de manipulation hasardeuse.

« Nous sommes conscients que les fichiers audio d'un petit nombre de trottinettes Lime de Brisbane ont été modifiés par des vandales, qui superposent des discours inappropriés et offensants aux fichiers audio existants » a déploré Taylor Bennett, un porte-parole de l'entreprise californienne, auprès de Motherboard.

Les vandales ont se sont frayés un accès physique au port des fichiers audio, sans accéder au système d'exploitation des trottinettes. Les huit appareils touchés ont tous été enlevés des rues. « Ce n'est pas malin, ce n'est pas marrant et c'est à peu près comme changer une sonnerie de portable » a continué Bennett.

Plus tôt cette année, le Brisbane Times a révélé qu'un glitch avait fait s'arrêter brusquement certaines trottinettes Lime. Deux utilisateurs avaient été blessés par leur chute : le premier s'en était tiré avec le bras cassé, l'autre avec de vilaines blessures au visage. Avertie par la ville, l'entreprise a identifié et réparé le problème. Lime est toujours en service à Brisbane.

L'incident des messages sexuels ne semble pas avoir affecté le fonctionnement des trottinettes. Cependant, il montre bien que ces appareils ont des failles faciles à exploiter. Des chercheurs de l'entreprise de cyber-sécurité Zimperium ont récemment démontré qu'ils pouvaient forcer une trottinette électrique Xiaomi a freiner ou accélérer à l'aide d'une application Bluetooth.

Aussi inoffensive soit-elle, la blague de Brisbane rappelle que prendre un objet bateau — comme un trottinette — pour le transformer en machine smart peut ouvrir la porte à des trucs vraiment stupides.

Motherboard est aussi sur Facebook, Twitter et Flipboard.