sculpture

Des femmes et des brosses

Rebecca Szeto sculpte sur des vieux pinceaux les portraits de femmes qui ont marqué l'histoire.

par Pierre Berthelot Kleck
28 Juin 2017, 9:49am

All photos by Rebecca Szeto.

On a déjà évoqué ici des artistes qui gravaient des portraits dans des mines de crayon, des brosses à dents et toutes sortes d'autres médiums venus du quotidien. Aujourd'hui, on vous propose de découvrir les Paintbrush Portraits de Rebecca Szeto. Comme vous pouvez vous en douter, il s'agit de portraits sur des pinceaux. Plus précisément, il s'agit de portraits de femmes qui ont marqué l'histoire.

Anonymes ou célèbres, de toutes les époques et les cultures, on trouve dans cette collection la première femme à avoir reçu un diplôme du MIT comme quelques-unes des étudiantes kidnappées par Boko Haram il y a trois ans. Certaines de ces brosses représentent des personnages de fictions ou des figures tirées de toiles de la Renaissance ou du Baroque du XVIIe siècle.

Violet Jessep : survivante de trois naufrages dont celui du Titanic.

« Ce qui m'intéresse dans mes travaux, c'est d'utiliser comme médium ce qui échappe à l'usage et au langage. La rouille, des abeilles mortes, des pinceaux usées et toutes sortes d'objets récupérés dans mon environnement. Ce sont à chaque fois des points de départ. Le jeu et la chance ont beaucoup à faire dans mon processus de création. C'est une façon de me détacher des idées préconçues sur les matériaux utilisés. Là, je peux les utiliser librement sans me soucier de leur usage premier. »

Salamatu Bulama Usman : lycéene enlevée par Boko Haram en 2014.
Marion Mahony : première femme diplomée du MIT en 1894.
Émilie du Châtelet : mathématicienne et amante de Voltaire.

Rendez-vous sur le site de Rebecca Szeto pour découvrir toutes les histoires derrière les femmes de ses brosses.