FYI.

This story is over 5 years old.

Le réalisateur de District 9 revient avec un court-métrage flippant

L'humanité n'est plus.

Méga-structures alien : check.

Douleur et souffrance : check.

Pouvoirs télépathiques : check.

Résistance armée : check.

Au mois de mai dernier, le réalisateur Neill Blomkamp (District 9, Elysium) a révélé la bande-annonce de sa nouvelle série de science-fiction, Oats Volume One.

Maintenant que le premier épisode a été révélé, on peut le dire : l'univers futuriste et visqueux de Blomkamp n'a jamais semblé si brutal.

"Peut-être que toute résistance est futile, c'est tout le propos du film", a affirmé le réalisateur lors d'un entretien avec la version allemande de Motherboard. "Je veux nous faire réfléchir à la valeur du besoin de liberté, à ce que notre instinct de survie nous pousse à faire, mais aussi aux raisons pour lesquelles ces élans peuvent nous emporter."

Le premier court-métrage de Oats Volume One s'appelle Rakka. Il raconte la colonisation de la Terre par les Klum, une race d'extraterrestres mi-lézard, mi-goudron. Non contents d'avoir réduit l'humanité en l'esclavage, ces aliens belliqueux tourmentent leurs victimes grâce à leurs pouvoirs télépathiques et ruinent le climat avec leurs cliniques-abattoirs.

Comme à son habitude, Blomkamp mélange politique, aliens et côté obscur de l'humanité pour dépeindre un futur qui craint fort. Rakka est disponible gratuitement sur YouTube et sur Steam, mais seulement en Anglais.