Dans l’intimité d’un détenu
Photos : Guillaume Chauvin 
Photo

Dans l’intimité d’un détenu

Le photographe Guillaume Chauvin a pu capter le quotidien d’un jeune homme incarcéré à la maison d’arrêt de l’Elsau, à Strasbourg. Portfolio.
5.7.18

« Avant ma première visite à l’Elsau, à Strasbourg, je m’attendais à voir des types qui passent 24 heures dans leur cellule », raconte le photographe Guillaume Chauvin. Pourtant, Fabien, trentenaire incarcéré pour des faits de violence, n’est pas du genre à rester cloîtrer – à la différence de son co-turne qui, lui, ne sortait que tous les quatre jours pour se doucher.

Ateliers BD, sport en intérieur, passages à la bibliothèque, Chauvin a pu suivre Fabien – sorti de prison depuis – dans chacune de ses activités, qui permettent notamment d’obtenir des remises de peine bienvenues.

Publicité

Des journées finalement assez denses que l’objectif de Chauvin a su capter avec toute la délicatesse nécessaire. Oscillant entre un réalisme brut et un onirisme quasi cinématographique, ses images rendent à Fabien son humanité. Il n’est plus un détenu, il est un homme à la personnalité complexe.

Si Chauvin n’a pas eu accès à tous les recoins de la prison – pour sa propre sécurité, mais aussi celle de la maison d’arrêt – cette série à découvrir ci-dessous porte un regard singulier sur la façon dont les prisonniers français occupent leurs journées – entre peinture, sport et ennui.