Environnement

Le plus gros barrage hydroélectrique du monde pourrait être menacé par le changement climatique

Selon un météorologiste chinois, les événements météo induits par les modifications du climat peuvent affecter l’intégrité du barrage chinois des Trois Gorges.

par VICE News
05 Mai 2015, 11:45am

Photo via Reuters

Le barrage des Trois-Gorges, en Chine, est le plus gros complexe hydroélectrique du monde. Il s'étend sur plus de deux kilomètres de longueur et mesure 185 mètres de haut, soit cinq fois la taille du barrage Hoover aux États-Unis.

Le changement climatique ferait peser une menace sur le barrage des Trois-Gorges.

Le météorologiste chinois de renom Zheng Guoguang a alerté, ce lundi, sur fait que le changement climatique provoque l'augmentation de phénomènes météorologiques dangereux comme des inondations, des typhons ou des épisodes de sécheresse. Ces événements peuvent affecter le barrage des Trois-Gorges et d'autres infrastructures, rapporte Reuters.

À lire : Des millions de Chinois ont finalement pu voir le documentaire sur la pollution qui agace leur gouvernement

« Avec le réchauffement climatique en toile de fond, les risques encourus par nos grands projets d'ingénierie ont augmenté, » a expliqué Zheng Guoguang au journal d'état Study Times, selon Reuters. « Le réchauffement climatique affecte la sécurité et la stabilité de ces grands projets, mais aussi leur fonctionnement, leur efficacité économique, leurs normes technologiques et leurs méthodes d'ingénierie. »

Il a ajouté que la Chine se réchauffe plus rapidement que la moyenne mondiale et que la première décennie du millénaire était la plus chaude de ces cent dernières années.

La Chine est le plus grand producteur de gaz à effet de serre dans le monde, avec plus de 20 pour cent du total mondial en 2011, selon le World Resources Institute. En comparaison, les États-Unis en produisent environ 12 pour cent.

À lire : Pékin est « invivable », c'est le maire qui le dit

Dans un accord passé avec les États-Unis l'an passé, la Chine s'est engagée à atteindre son pic d'émission en 2030, en partie en accélérant sa production d'énergies renouvelables.

Ces actions de la Chine semblent déjà avoir un impact. L'Agence internationale de l'énergie a récemment fait état d'une légère diminution des émissions chinoises en 2014.

« Le changement climatique est un levier qui peut transformer l'économie de notre pays, » a déclaré Zheng Guoguang.

À lire : 670 000 personnes seraient mortes en 2012 à cause de la pollution au charbon en Chine