FYI.

This story is over 5 years old.

Design

Hunter Loftis crée des mondes imaginaires avec seulement 120 lignes de code

Devenez Dieu le temps d’un clic.
2.6.14

Je n’ai pas encore essayé mais construire un monde ne doit pas être des plus reposant. Regardez par exemple celui dans lequel on vit, selon les versions ça aurait pris entre 6 jours et 13 milliards d’années. Même 6 jours, lorsqu’on voit ce qu’en font les usagés, c’est à vous dégouter de tout boulot. Par contre, si on demande à  Hunter Loftis, auto-promu Javascript Junkie, il risque d’avoir un point de vue divergeant puisqu’il a, lui, l’habitude de construire d’impressionnants paysages en quelques minutes et avec seulement 120 lignes de code.

Publicité

Avec ce processus, Loftis transforme un plan neutre en un univers d’une complexité infinie. Le code crée et relie des blocs d’images fractales afin de générer des formes géométriques simples. C’est relativement le même principe que celui qui produit les cristaux dans la nature sauvage. Vous pouvez voir, ici, une démo du process utilisé par Loftis et créez vous même par la seule action d’un clic, des milliers de montagnes, canyons et lacs.

Mais le plus fou là dedans ce n’est pas la partie « je joue à Dieu », mais la simplicité du programme. 120 lignes de code. Pour vous faire une idée, il m’en faut une bonne vingtaine pour allumer une LED. Pour arriver à une telle optimisation de son rendu, Loftis s’est inspiré encore une fois de la nature et plus particulièrement de la division des cellules. Ici, la grille principale, qui constitue le plan de départ, vient se démultiplier en autant de petites grilles qui elles même feront cette action jusqu'à l’infiniment petit, le tout en générant à chaque fois une forme aléatoire. Retrouvez, ici, les explications du développeur sur cet impressionnant algorithme.

Loftis termine ses explications par un challenge « à tout ceux qui voient en cette expérience la possibilité de créer à l’infini des extensions pour first person shooter, pour safari en jetpack, simulateur de pèche, MMORPG, et tout ce qui pourrait vous venir à l’idée » de se lancer et de le rejoindre dans son fantastique projet.

« Challenge accepted », les réponses pleuvent sur le twitter d’Hunter Loftis, voici notre sélection :

Publicité

@HunterLoftis First pass at an interactive version of your really neat terrain demo - http://t.co/UaWGBS9uhz - thanks for sharing.

— Callum Prentice (@callumprentice) May 13, 2014

Processing port of realistic terrain: http://t.co/GKHNZKnhGf by Jerome Herr

— Hunter Loftis (@HunterLoftis) May 14, 2014

@hunterloftis Ported your nifty terrain generator to ObjC. https://t.co/SglKGqmmXB

— Chris Cieslak (@cieslak) May 14, 2014

Made a "3D terrain printer" based on @HunterLoftis work: http://t.co/Sc2dhTp4Tv

— Andrei Kashcha (@anvaka) May 20, 2014

Classe. Ne reste plus qu’à nous poser ces questions : sommes-nous bien sûr de ne pas vivre dans un de ces mondes ? Combien de lignes de code ont été nécessaires à la création de l’univers ?