Sports

Pas de panique, vous pourrez sûrement mater des matches de l'Euro en terrasse

Le cabinet du ministre des Sports a démenti les propos de Thierry Braillard sur RMC. L'interdiction concerne uniquement les retransmissions sur écran géant.
9.6.16

Franchement, on le sentait venir. Et puis comment pouvait-il en être autrement aux yeux du gouvernement après les attaques du mois de novembre 2015.

Ce jeudi, sur les ondes de RMC, Thierry Braillard, secrétaire d'Etat aux Sports, a annoncé que les matches de l'Euro 2016 ne seront pas diffusés sur les terrasses des cafés, bars et restaurants. Cette mesure concerne uniquement les terrasses des établissements des villes hôtes de la compétition.

Publicité

« On ne peut pas accepter qu'il y ait des rassemblements non organisés parce que les forces de l'ordre n'ont pas les moyens de sécuriser », a-t-il affirmé. « Tout est organisé sur des sites précis », à savoir les fan-zones.

Jean-Jacques Bourdin lui a alors demandé : « Mais vous gâchez la fête ? ». Ce à quoi Thierry Braillard a répondu : « On peut voir les matches dans un endroit fermé, mais on ne peut pas faire des rassemblements dehors. »

Après cette annonce, ça a commencé à s'agiter. Les patrons d'établissement ont montré les crocs et les supporters ont laissé éclater leur déception sur la Toile. Mais ne vous inquiétez pas, il sera vraisemblablement possible de se caler en terrasse pour mater un match de l'Euro tout en sirotant une mousse.

Car L'Express a contacté le cabinet de Patrick Kanner, ministre des Sports, qui a démenti les propos de Thierry Braillard : « L'interdiction concerne uniquement les retransmissions de matchs sur écran géant, pour des raisons de sécurité, mais absolument pas les cafés. »

Tout en précisant : « Il revient aux maires des communes concernées, en lien étroit avec les préfets, de prendre toute mesure permettant d'éviter que ces diffusions ne se transforment en regroupements sur la voie publique, afin de garantir les meilleures conditions de sécurité ».

Mais ce n'est pas très très clair.