Publicité
Food by VICE

Morrissey et la PETA sortent un jeu vidéo pour dénoncer le traitement des animaux en abattoir

Les joueurs doivent empêcher vaches, cochons et dindes de se faire déchiqueter par des lames géantes. Méga fun !

par Hilary Pollack
12 Août 2016, 10:00am

Morrissey, le plus célèbre des musiciens végans, a entamé depuis perpét' une croisade contre les bouffeurs de viande du monde entier. Ces dernières années, la mission consistait surtout à obliger les salles de concert à devenir entièrement végétariennes – parfois en les menaçant d'annuler sa prestation – ou faire passer en interview un message pour les droits des animaux.

En vrai, la plus grande contribution de Morrissey aux causes animale, végan et végétarienne, c'est la chanson des Smiths, Meat is Murder, titre phare de l'album du même nom sorti en 1985. « Moz » et Johnny Marr l'ont donc prêté à la PETA, qui a utilisé une version 8-bit comme bande originale d'un jeu flash où les internautes tentent de sauver à coups de clics des animaux voués à être violemment hachés par les lames géantes d'une chaîne d'abattoir. Coolos !

LIRE AUSSI : La fan hardcore des Smiths qui met Morrissey sur tous ses gâteaux

This Beautiful Creature Must Die, extrait d'un couplet de Meat is Murder, est le dernier né des jeux sortis par la PETA – qui a dû mettre la main sur un développeur qui aime bien Kongregate. Avant lui, Pokémon Black and Blue (Gotta Free 'Em All !) dénonçait la maltraitance animale, Revenge of the PETA Tomatoes permettait de balancer des tomates fictives sur des gens qui portent de la fourrure et Cooking Mama : Mama Kills Animals montrait comment plumer et enlever les organes d'une dinde avant Thanksgiving.

Morrissey Jeu PETA

Capture d'écran du jeu via PETA.org

Jeu d'arcade basique, le tableau de This Beautiful Creature Must Die représente un abattoir en 2d et se découpe en quatre parties. Des dessins de vaches, de cochons et de dindes se succèdent sur le tapis roulant. Le joueur doit cliquer sur les animaux pour les sauver d'une mort certaine. Si vous ratez, vous avez perdu et il y a une jolie gerbe de sang qui apparaît avant l'écran « Game Over » (Ici : Death for no reason). Il renvoie vers une pétition et une vraie vidéo montrant les abus subis par les animaux dans les fermes et les abattoirs.

Joel Bartlett, vice-président du marketing chez PETA, assure dans un communiqué de presse que This Beautiful Creature Must Die a « un aspect rigolo et en appelle à la nostalgie du joueur tout en dénonçant l'élevage intensif des animaux qui menace leur santé, celle des humains et l'environnement aujourd'hui. Après avoir joué, les internautes peuvent vraiment sauver des animaux et la Terre en devenant végan. »

Ça paraît un peu tiré par les cheveux de dire qu'un jeu qui a lieu dans un abattoir est « rigolo » mais ça arrive parfois dans Fallout 4 donc qui sommes-nous pour juger ?

« Ce jeu fait partie d'une grande croisade sociale. Nous devons protéger les plus faibles de la violence et de l'agressivité des hommes », ajoute Morrissey. « Vous n'avez pas ça dans Pokémon Go. »

LIRE AUSSI : Manifeste pour un thon rouge

Pokémon Go s'est associé à McDonald's au Japon pour transformer chaque resto de l'enseigne en Pokéstop. Ce doit bien énerver Morrissey — il s'était attaqué aux Buzzcocks quand ces derniers avaient laissé le géant américain utiliser une de leur chanson pour une pub de wrap au poulet.

Contrairement à Pokémon Go, l'objectif de les sauver tous paraît impossible à atteindre. Mais la lutte continue.