Publicité
Motherboard

Ce rover sous-marin nous révèle les secrets des abysses en livestream

Suivez le robot Global Explorer au fin fond des océans, royaume des cimetières de baleines et des animaux aux formes fantastiques.

par Becky Ferreira
11 Mai 2017, 8:54am

On dit souvent que l'on connaît mieux la surface de la lune que les profondeurs des océans. Pourtant, tout cela pourrait changer très bientôt grâce au robot sous-marin Global Explorer.
Ce véhicule sous-marin téléguidé (ROV) diffuse actuellement ses aventures en livestream au niveau de la marge continentale atlantique nord-américaine, à environ 130 kilomètres au large de Chesepeake Bay, là où la plaque continentale disparaît dans les profondeurs de l'Océan Atlantique. Depuis mardi, la vidéo en direct permet de documenter seconde après seconde la vie des créatures qui évoluent à 1000 mètres sous la surface, là où les suintements de méthane régissent l'organisation des écosystèmes.

Global Explorer est contrôlé à distance par une équipe de scientifiques située à bord du navire de recherche Hugh R. Sharp, dans le cadre de la Mission inter-agences pour la recherche sur le méthane au niveau des suintements abyssaux (IMMeRSS) qui a eu lieu du 3 au 11 mai. L'expédition est dirigée par l'US Geological Survey, et inclue des scientifiques de l'Institut d'études géologiques britannique, de l'Agence américaine d'observation océanique et atmosphérique (NOAA), et du Département américain de l'énergie.

Le but de cette mission est d'explorer et prélever des échantillons au sein des habitats naturels uniques organisés autour des suintements du plancher océanique, là où des hydrocarbures riches - comme le méthane et le sulfure d'hydrogène - pénètrent dans des lacs de saumure. La majorité des suintements examinés par Global Explorer ont été découverts au cours des cinq dernières années ; ils ont permis le développement d'écosystèmes florissants habités par des organismes chimiosynthétiques uniques, qui vivent en décomposant des hydrocarbures, et non en synthétisant la lumière du soleil (comme les plantes).

« Ce robot est une sorte de bus magique sous-marin qui transporte les scientifiques à des endroits inaccessibles peuplés de formes de vie particulièrement étranges pour nous, animaux terrestres », expliquait le chef de mission Joe Caba en 2016.

Dès mardi matin, le robot a découvert toutes sortes de curiosités, et offert des visions fantastiques sorties de l'obscurité des abysses comme cet énorme squelette de baleine parfaitement nettoyé par des crabes affamés.

Global Explorer a également entrepris d'utiliser son bras robotique pour prélever des échantillons à même le plancher océanique.

À chaque fois que nous avons jeté un coup d'œil sur le streaming, il se passait quelque chose d'un peu étrange impliquant des créatures dont nous ne savons presque rien. C'est sans doute là toute la beauté du monde sous-marin, qui constitue du point de vue humain une sorte de seconde Terre.