Pourquoi prendre des psychotropes quand on peut mater des ferrofluides ?

Linden Gledhill filme les nanoparticules ferromagnétiques comme personne.
20 avril 2017, 3:25pm
Toutes les images sont publiées avec l'aimable autorisation de Linden Gledhill.

Observer au microscope des ferrofluides à proximité d'un champ magnétique est une activité proprement passionnante. Ces liquides, synthétisés en 1963 par Stephen Papell, ont la particularité d'être attirés par les aimants. Ils adoptent alors des formes tout à fait spectaculaires, dans un ballet n'ayant rien à envier aux hallucinations provoquées par des psychotropes.

Dans sa dernière vidéo produite par Concept Zero, Ferrofluid Magnified, Linden Gledhill — dont on vous a déjà parlé pour ses superbes photos macro d'ailes de papillon — filme les mouvements de ces fluides magnétiques pénétrés d'aimants nanoscopiques et de peinture, solvants, lumières LED, etc. On vous laisse admirer tout ça ci-dessous.

Vous pouvez retrouver le travail de Linden Gledhill sur son site ou sur Flickr et en savoir plus sur Concept Zero en cliquant ici.