On a demandé à des ados si la weed sera encore « cool » une fois légalisée
Photo via Leah Grace
Drogue

On a demandé à des ados si la weed sera encore « cool » une fois légalisée

La dernière génération appréciera-t-elle encore le cannabis lorsqu'il sera devenu aussi banal qu'une clope ?
18.4.17

Cet article a été initialement publié sur VICE Canada.

Dans le cadre de notre semaine spéciale ayant trait au cannabis sous toutes ses formes – judicieusement nommée weed week par nos amis anglo-saxons – nous avons décidé de donner la parole à ceux qui constituent la dernière génération de fumeurs. Alors que d'aucuns considèrent la consommation de drogue comme une transgression permettant une affirmation de soi face aux multiples autorités auxquelles l'adolescent s'oppose, on a cherché à comprendre si transgression il y aurait toujours en cas de dépénalisation, voire de légalisation, de la weed.

Publicité

Pour ce faire, on a demandé à des Canadiens, qui verront le cannabis être légalisé en juillet 2018, si la weed allait toujours être « cool » une fois que les flics ne seraient plus en mesure d'arrêter le premier fumeur de joints/porteur de t-shirts de Nirvana venu.

Kate, 16 ans

VICE : Que penses-tu de la légalisation de la weed annoncée par le Premier ministre canadien, Justin Trudeau ?
Kate : Je suis plutôt en faveur de la légalisation. Je reste persuadée qu'on parle beaucoup trop du cannabis en ce moment. Si les gens souhaitent en fumer, ça les regarde.

Tu en achèteras après sa légalisation, quand tu auras l'âge nécessaire pour le faire ?
Oh oui !

Mais ça ne risque pas de faire disparaître ce côté transgressif et cool ?
Sans doute, parce que ça ne choquera presque plus personne. Aujourd'hui, lorsque vous voyez quelqu'un fumer, vous vous demandez toujours où il a pu en choper. Le jour où la weed sera légale, ce côté mystérieux disparaîtra instantanément. Acheter du cannabis dans un magasin géré par l'État est forcément moins excitant.

Cette légalisation te permettra-t-elle d'en fumer devant tes parents ?
Disons que la normalisation du cannabis prend du temps. Il est toujours compliqué de se débarrasser de tous les clichés entourant ce produit. Après, avec ma famille, ça ne devrait pas poser trop de problèmes.

Jason, 15 ans

VICE : Qu'as-tu ressenti le jour où tu as appris que la weed allait être autorisée ?
Jason : Tu sais, au départ, je n'étais pas vraiment favorable à la légalisation. C'est en effectuant des recherches que j'ai compris que ça permettrait sans doute de diminuer les trafics et d'améliorer la sécurité des consommateurs. Après, je n'aime pas du tout l'odeur de la weed. J'espère que les gens ne se mettront pas à en fumer n'importe où.

Pourquoi étais-tu sceptique, à la base ?
Parce que le cannabis reste une drogue – on a d'ailleurs tenu à me le rappeler depuis mon enfance. On ne vous parle jamais de cannabis médical à l'école, par exemple.

Publicité

Et ta famille parle-t-elle de ce sujet-là à table ?
Oui, mon frère et mon père sont d'ailleurs partisans de la consommation de weed à des fins médicales.

Et que penses-tu de sa légalisation pour tous, plutôt qu'uniquement pour les malades ?
Si ça peut aider notre économie, tant mieux. Après, je le répète : je n'ai pas non plus envie que l'air de ma ville soit empoisonné par l'odeur de la weed. Fumez chez vous, s'il vous plaît.

Et penses-tu que le côté cool du cannabis soit amené à disparaître après sa légalisation ?
C'est difficile à dire. Je crois que mes camarades de classe fument parce qu'ils sont fortement influencés par ce qu'ils voient sur les réseaux sociaux. Ils ont l'impression que tout le monde fume, en fait. Mes potes passent leurs journées à mater des photos de bongs sur Internet. Ça me paraît bizarre, mais bon. Je crois que le côté « cool » de la weed dépend avant tout de sa mise en scène sur les réseaux sociaux.

Photo via Jake Kivanc

Angela, 17 ans

Quel est ton avis au sujet de la légalisation du cannabis ?
Angela : Je trouve que c'est une super idée. Pour moi, le cannabis n'est pas plus dangereux que l'alcool, bien au contraire. L'alcool rend bien plus violent que la weed.

Tes amis fument-ils ?
Je dirais que 50 % d'entre eux fument. De mon côté, je ne passe pas ma vie à fumer. Je suis loin du cliché de l'ado stoner.

Le cannabis sera-t-il moins populaire auprès des jeunes une fois légalisé ?
Je ne crois pas. Ça ne changera rien au nombre de consommateurs, selon moi.

Publicité

Ce qui sera plus agréable, ce sera de pouvoir fumer en public, sans avoir vraiment besoin de se cacher. De même, il sera plus facile de faire pousser et d'en filer à ses amis. Ç'aura sans doute pour conséquence de pousser les dealers à changer de secteur et à vendre des drogues plus dures, par contre.

Ethan, 17

VICE : Que penses-tu de la légalisation de le weed ?
Ethan : À Vancouver, là ou j'habite, c'est comme si c'était légal, de toute façon. On peut fumer sans se retrouver dans la merde. Ce n'est pas une grosse prise de risque. Je pense que personne n'est mort après avoir fumé un joint, et je reste persuadé que l'alcool fait bien plus de ravage. Légaliser la weed est le bon choix. Au lycée, c'est nettement plus populaire que l'alcool.

Sérieux ? L'alcool est ringard ?
Carrément. Bon, beaucoup de jeunes mélangent les deux – alcool et weed – mais il y a vraiment pas mal de gens qui n'aiment pas boire. Du coup, ils fument.

Comment vois-tu évoluer les comportements si la weed devient légale ? Est-ce que tu te mettras à fumer avec tes parents ?
De la même manière que je ne fume pas de clope devant eux, je ne vais pas m'allumer un pétard dans le salon. Je serais vraiment très mal à l'aise. Après, ça ne va rien changer dans l'espace public. Tout le monde y est habitué. La weed est partout.

Allyson, 16

VICE : Quelle a été ta première réaction lorsque tu as entendu que la weed allait devenir légale ?
Allyson : Je suis plutôt partagée sur le sujet, mais je pense qu'il y a plus de bons aspects que de mauvais. Après, les gens en achèteront toujours, donc autant la rendre légale.

Une fois légale, tu penses que plus de gens se mettront à fumer ?
Je pense que les choses resteront comme ça. Je doute que la plupart des gens fument parce que c'est « cool ». C'est simplement pour connaître les effets de la drogue. Le cannabis est tellement ancré dans notre société que cette légalisation n'est pas vraiment l'histoire du siècle, selon moi.

Publicité

Ça n'a pas toujours été aussi banal pour toi ?
Lorsque j'avais 13 ans, c'était sans doute quelque chose de plus excitant. Mais aujourd'hui, notre génération baigne vraiment dedans.

Tu iras acheter de la weed légale ?
Peut-être, ouais. Au moins par curiosité, mais je ne me vois pas vraiment en faire une attraction hebdomadaire.

Liam, 16

VICE : Que penses-tu de la légalisation du cannabis ?
Liam : Je pense que c'est une très bonne chose. C'est un truc que de nombreuses personnes demandent depuis des années.

Est-ce que la weed sera moins cool une fois légale ?
Aussi longtemps qu'elle nous permettra de planer, elle sera toujours cool. Qu'elle soit légale ou non n'a pas d'importance. Ce sera juste plus simple de s'en procurer.

Suivez Mica sur Twitter.