1947 Roswell : la vérité est toujours ailleurs

FYI.

This story is over 5 years old.

1947 Roswell : la vérité est toujours ailleurs

La visite présumée des extraterrestres dans la Zone 51 continue de fasciner le monde entier un demi-siècle plus tard.
13.10.15

« 1947 Roswell » est une série photo curatée par Allison Beondé, artiste new-yorkaise, dont le but est de saper et questionner le concept de « réalité » en photographie. Cette série – qui comprend nombre de photos du Nouveau-Mexique, d'images d'archives récupérées à Roswell et des photogrammes évocateurs réalisés sans appareil, directement depuis une chambre noire – vise à mettre en avant une autre vision, plus poétique, de cet événement et donc, du concept de réalité. Tout cela s'accorde à merveille avec la narration changeante de James Ragsdale, témoin clé de la fameuse histoire de la soucoupe volante aperçu à Roswell : chacun de ses récits en rapport à l'événement était en effet différent de celui qu'il venait de livrer.

« L'incident de 1947 n'a pas été un cas isolé, ni complètement unique d'ailleurs, mais les questions soulevées par la manière dont le gouvernement américain a étouffé l'affaire ont remué la population, explique Beondé. Ce qui m'intéresse, ce n'est pas de m'essayer à un type de journalisme historique ou documentaire, ni d'essayer de rendre crédible la version de Ragsdale. Mais de raconter l'histoire telle qu'elle est – douteuse, ouverte à l'interprétation, étrangement belle et considérée par tout le monde comme un canular. »

Aborder sous un angle poétique cette histoire jamais résolue est sans doute la manière la plus objective de raconter l'histoire telle qu'elle est. Suite à la polémique suscitée récemment par le World Press Photo – un photojournaliste ayant été accusé de mettre en scène certaines de ses photos –, nombreux sont les personnes à avoir remis en question la fiabilité des images qui nous informent chaque jour. Quel degré de réalité les images peuvent-elles nous offrir ? Quel degré de réalité peut-on atteindre lorsque la subjectivité humaine entre en jeu ? « 1947 Roswell » n'offre aucune réponse. Néanmoins, elle présente une réalité haletante et perturbante de l'un des plus grands mystères de l'histoire des États-Unis.

Plus de photos sur le site d'Allison Beondé.

Matthew Leifheit est sur Twitter.