Cet article a été publié il y a plus de 5 ans
Le guide VICE de l'Europe 2014

On vous présente le guide VICE de l'Europe 2014

Tout ce que vous devez savoir avant votre prochain voyage InterRail.

par VICE Staff
14 Juillet 2014, 6:00am

Illustration : Sam Taylor

Bienvenue dans le guide VICE de l'Europe 2014. À partir du 14 juillet, on lance une série de 15 guides des plus grandes villes européennes. Vous y trouverez des anarchistes, des cochons, des vélos, des hommes politiques véreux, des pêcheurs, des racistes, des pizzerias, des fans de football, des groupes – et à peu près tout ce que vous êtes susceptible de croiser lors de vos prochaines vacances. Un nouveau guide paraîtra tous les deux jours. Voici la liste des guides – classés de manière complètement arbitraire – et leur date de publication :

PARIS

« La capitale française est toujours peuplée de blogueuses mode et de DJs imbuvables – voici quelques conseils pour les éviter. » – LIRE

MADRID

« Va te faire foutre, Barcelone : seuls les Madrilènes savent donner un sens concret au concept de fête. » – LIRE

BERLIN

« La capitale allemande est l'un des meilleurs endroits pour faire la fête. À n'importe quel moment, vos rêves les plus fous peuvent se réaliser dans une boîte de trois étages où il est impossible d'entrer. » – LIRE

AMSTERDAM

« La capitale du royaume des Pays-Bas est le foyer du tourisme cannabique et sexuel – on vous explique comment ne pas ressembler à un pervers toxicomane. » – LIRE

BUCAREST

« Si vous êtes hétérosexuel et que vous aimez les chiens errants, vous allez adorer votre séjour ici. » – LIRE

BARCELONE

« Il y a quinze ans, la capitale de la Catalogne était considérée comme synonyme de Manu Chao, de dreadlocks et de mauvais shit marocain – la situation a un peu changé depuis. » – LIRE

MILAN

« Comment bien préparer votre futur voyage dans la ville qui a successivement assisté à l'avènement des escalopes panées et à la pendaison de Mussolini. » – LIRE

VIENNE

« La croyance populaire veut que la capitale autrichienne soit une ville réservée aux touristes japonais et aux amateurs de Mozart – et c'est aussi chiant que ça en a l'air. » – LIRE

COPENHAGUE

« Bienvenue au royaume des rates, de l'anarchisme et de la vie trop chère. » – LIRE

PRAGUE

« La capitale tchèque est une ville fantastique où la bière coule à flots  – voici quelques conseils pour éviter les touristes en Segway et les dealers de bicarbonate de soude. » – LIRE

LONDRES

« Ça fait une décennie que les Libertines ont implosé dans un nuage de chapeaux et de désespoir, mais la capitale anglaise n'est pas exempte d'ivrognes héroïnomanes – voici tous les endroits charmants où vous ne serez pas susceptible de les croiser. » – LIRE

STOCKHOLM



« La capitale suédoise est une ville froide et hostile – voici quelques conseils de survie en cette terre d'eugénisme où la calvitie précoce n'existe pas. » – LIRE

GLASGOW

« En dépit de son amour des saucisses et de la friture, Glasgow a finalement perdu son titre de capitale des maladies cardiovasculaires – c'est donc le moment idéal pour vous y rendre. » LIRE

LISBONNE

« Lisbonne est la seule capitale d'Europe où vous avez le droit de transporter jusqu'à 25 grammes de weed et 2 grammes de coke avec vous. Et il fait beau genre, tout le temps. » LIRE

VARSOVIE

« Réalisme communiste, hooligans, vodka partout et politique nulle part – Varsovie fera éclater votre estomac mais changera votre vie. » LIRE

Comme vous pouvez le voir, il s'agit de guides destinés à des personnes en vacances – mais libre à vous de les consulter s'il s'agit de votre propre ville. Quatorze de nos bureaux ont contribué à ce projet pour aider d'éventuels touristes à trouver leur chemin dans la capitale de leur pays. (À l'exception de Barcelone, sachant que l'Espagne a tenu à faire deux guides. On a également choisi de présenter Milan plutôt que Rome pour une raison qui nous échappe encore aujourd'hui – et Glasgow). Toutes nos excuses à l'Irlande, la Belgique, l'Islande, la Norvège, la Russie, la Slovénie, la Serbie, toutes les villes qui ne sont pas des capitales – et Rome. Il ne s'agit pas d'un snobisme géo-culturel, mais bien d'un manque de temps).

Aussi ridicule que ça puisse paraître de résumer une ville en 8000 mots, vous aurez au moins quelques conseils pour éviter de vous faire jeter d'un club ainsi que quelques suggestions de jolis endroits à visiter. Autre chose : ces guides ont été rédigés par plusieurs personnes et il manquera sans doute l'adresse de votre bar/restaurant/club préféré – désolé d'avance pour ça.

Voici quelques trucs qu'on a appris sur l'Europe pendant la conception de ces guides :

–  Chaque auteur a estimé que les chauffeurs de taxi de sa ville respective étaient des escrocs.
– Presque tout le monde estime que sa ville est assez sûre, tant que vous n'agissez pas comme un idiot.
– Il est très difficile de se procurer de la drogue en Europe centrale.
– Certains squats vous proposeront un lit, d'autres vous lapideront.
–  Personne n'aime les héroïnomanes.
–  Il n'existe aucun quartier rouge qui ne fait pas ramasser.
– Beaucoup de pays pensent avoir inventé la viande et les pommes de terre.
– Tout le monde pense qu'une soirée idéale implique des bières pas chères.
– Les tubes européens sont souvent nuls.
– Les burgers sont omniprésents – et tant mieux.

Merci à :

Sam Taylor, Kevin EG Perry, Barry Nicolson, David Georgi, Daphne Kokot, Julie Le Baron, Julien Morel, Alice Rossi, Andi Galdi Vinko, Juanjo Villalba, Alejandra Nuñez, Thanasis Troboukis, Ioana Moldoveanu, Mihai Popescu, Ian Moore, Caisa Ederyd, Adam Pesek, Markus Lust, David Bogner, Mikołaj Maluchnik, Rui Marcal, Loes Koster, Thijs Roes, Raymond van Mil, Paul Geddis, NTS Radio, Neymar, Red Dog Saloon, Joe Bish, Lauren Martin, Jo Fuertes-Knight, Elektra Kotsoni, Simon Childs, Jamie Clifton, Kev Kharas et tous ceux qui nous ont aidé lors de la rédaction de ces guides.