FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

THÉORIES - RATE OU TROMBLON ?

4.12.09

Toutes les sociétés marquent une différence entre l'enfance et l'âge adulte. Pour les petits garçons, l'accueil dans le monde des hommes se fait par l'intermédiaire de rites initiatiques tels qu'aller tuer un bison avec son père, lécher le dos d'un crapaud hallucinogène avec son père ou aller se faire dépuceler aux putes avec son père. Dans nos sociétés occidentales contemporaines, on reconnaît essentiellement un membre du groupe mâle par sa capacité à faire la différence entre une rate et un tromblon. C'est pourquoi les filles et les gays n'ont aucune boussole à pointe. Si votre père ne vous a pas inculqué les principes généraux de cette différenciation, vous pouvez toujours demander à votre oncle, mais il est fort probable qu'il se foute de votre gueule. On se propose donc de vous éclairer sur le sinueux chemin de l'émancipation masculine.

LES RATES

Publicité

De la méditerranéenne du Social Club à la grande bourgeoise parisienne à mèche soyeuse, la catégorie « rate » recouvre une grande variété de situations. Cependant, un caractère les unit : elles ont une capacité maximale à activer le désir sexuel sur le sujet homme qui se transforme instantanément en zombie lubrique. On les reconnaît grâce à leur usage systématique de la chaussure à talon, leur conférant un pouvoir d'attraction encore plus grand. Dotées d'un caractère de chieuse, il est le plus souvent doublé d'une personnalité de salope. Elles adorent le monde de la nuit, la griffe Balenciaga, les cocktails élaborés qui coûtent une blinde et les longues cigarettes ridicules de marque Vogue. Les rates vous foutront des vents, sauf si elles pensent que vous êtes importants, auquel cas elles vous souffleront dans la trompette. Où les trouver ? À la Flèche d'Or (dieu merci, elle a rouvert).

LES TROMBLONS

À l'inverse des rates, mais tout comme les Chinois, tous les tromblons se ressemblent. On les reconnaît à leur petite taille, leur tête ronde et à la mauvaise répartition de leur masse corporelle. Elles portent des Converse, traînent dans les micro-scènes, écoutent de la bonne musique et sont aussi gentilles et marrantes que les rates sont connes et prétentieuses. Comme les rates, elles aiment sortir la nuit; mais au lieu de s'éclater entre copines débiles, elles attendent patiemment qu'il soit passé quatre heures du matin et que l'alcoolémie soit à son comble pour tirer leur épingle du jeu ;-) Où les trouver ? À la Flèche d'Or (d'où l'intérêt de savoir faire la différence).

Publicité

Mais, savez-vous faire la différence ? Voici quelques exemples pour, à votre tour, tester si votre boussole indique bien le nord.

LOLITA PILLE

RATE !

Lolita Pille est une rate littéraire à tête de chien, soit, l'archétype de la rate. C'est d'ailleurs la première rate à écrire des livres (de rate). Elle est vulgaire comme une ratasse du sud, cultivée comme une ratounette du nord, dispose d'une certaine « gouaille de rate » et ne peut s'empêcher de raconter d'odieuses conneries sur tous les plateaux télés où elle est invitée - et elle ose prétexter le champagne, taquine rate ! Comment la faire taire ? J'vais tenter un mouvement.

EMMANUELLE DEVOS

TROMBLON !

N'en déplaise aux amateurs de cinéma et aux amis des filles, Emmanuelle Devos est un des tromblons les plus évidents que l'on ait pu trouver. Quelques filles vont à coup sûr balancer deux, trois arguments qui n'ont rien à voir avec le sujet pour la défendre, mais après tout, ce n'est pas si grave.

LOU DOILLON

RATE !

Dotée d'une bouche pleine de dents et d'un visage de gamine effrontée, Lou Doillon attire immédiatement les esthètes de la féminité paradoxale. Sa quasi-absence de poitrine multiplie cet effet en écartant les amateurs de «groseins » (plus connus sous le nom de « grorelous »). Son ascendance illustre et son prénom parachèvent de la placer au rang de Grande Rate de France.

CHARLOTTE GAINSBOURG

TROMBLON !

Désolé, mais dans une fratrie, il ne peut y avoir qu'une seule belle personne, qui récolte tous les compliments des amis de la famille. C'est pourquoi Charlotte Gainsbourg doit s'incliner devant sa demi-sœur et assumer son statut automatique de tromblon, malgré tous ses efforts pour avoir beaucoup de style et un certain charme. Quand son père est Jacques Doillon ou quand son père est Serge Gainsbourg, cela fait une petite différence du point de vue morphologique qu'il serait injuste de ne pas traiter en exagérant tout.

Publicité

LIO

VIEILLE RATE !

Lio est une des seules personnes à avoir fondé toute sa carrière sur le fait d'être une rate. Depuis « Banana Split » où elle joue de manière à peine cachée sur l'idée qu'on peut se faire feller par une jeune fille mineure la conscience tranquille (ce qui doit être une passion commune franco-wallonne), jusqu'à sa prestation aux côtés de Tekilatex dans l'émission de Fogiel où elle est vétue d'une micro-jupe et de talons s'exclamant « j'ai une culotte ! », Lio semble détester l'idée qu'on ne puisse pas avoir envie de la pointer. Même si tout le monde préfère sa soeur Helena Noguerra, à son âge, Lio mérite toujours le cadeau de son abominable homme des neiges.

SOKO

TROMBLON !

D'habitude, le rock maussade que les filles écoutent le dimanche après-midi en buvant du thé vert est joué par un certain type de meufs, les fertiles femmes de ta vie à peau très blanche et à longs cheveux roux. On peut donc saluer Soko pour avoir inventé un tout nouveau type de chanteuse triste, le tromblon folk. D'autant plus qu'elle ressemble étrangement au mec qui a toujours un bandana dans MGMT, ce qui ne l'empêche pas d'avoir un taux d'oestrogènes extrêmement élevée comme la grande majorité des tromblons qui se prennent pour des rates.

LADY GAGA

TROMBLON + !

À cause de l'avènement populaire de Lady Gaga, nombre de ratasses à cheveux bleachés voient leur avenir s'assombrir : les tromblons inter-stellaires jouent sur leur terrain ! On ne les considère plus comme ces hystériques dansantes qui portent des chaussures Skechers, mais comme des meufs potentiellement pinables. Erreur Gaga, vous êtes un tromblon et vous le resterez. Rendons-lui tout de même hommage pour avoir révélé au grand public les meufs à tête d'extra-terrestre.

Publicité

BÉATRICE DALLE

RATE DEVENUE TROMBLON !

Béatrice Dalle a inventé le concept de « rate qui se fout à poil » au début des années 1980 à force d'abnégation et de dépravation avec cette pipe de Jean-Hugues Anglade. Malheureusement pour elle, quand est venu l'âge redouté des rides et des bilans, il ne lui restait plus que sa grande gueule, une politoxicomanie avérée et une grosse ramasse de rappeur français comme petit ami. Tromblon !

THE PLASTISCINES

50% RATES 50% TROMBLONS !

Ce petit groupe de rock pêchu pour mineures rassemble un panel assez varié de rates et tromblons au sortir de l'adolescence. Le leadership du groupe est assuré par les rates tandis que les postes ingrats (guitare rythmique, batterie) sont légués aux tromblons. Une rate élégante à cheveux châtains et une rate ratasse à visage d'infirmière se partagent les beaux rôles et assurent la plupart des interviews pour magazines féminins. Vous vous fichez bien que pendant ce temps, les deux tromblons restent sur la touche dans l'enceinte du Pop In. Cruelles rates.

CRAPULO & TROMBINELLI