FYI.

This story is over 5 years old.

Une saucisse de Morteau dans l’espace

Pour la science, un professeur de physique-chimie a envoyé de la charcuterie dans la stratosphère.

Toutes les photos sont publiées avec l'aimable autorisation de Bertrand Vinsu

Cet été, Damien Boichat va probablement briller dans tous les barbecues auquel il assistera. Ce professeur de physique-chimie au collège Saint-Exupéry de Beaucourt, situé en région Franche-Comté, vient en effet de prouver qu'on pouvait allier l'amour de la charcuterie à une passion pour la science. Après six mois de travail, Damien et le club scientifique qu'il a fondé ont en effet trouvé le moyen d'envoyer une saucisse de Morteau dans la stratosphère en juin dernier.

Publicité

Parrainé par l'association de défense et de promotion des charcuteries et salaisons IGP de Franche-Comté (A2M), le projet sert surtout aux élèves impliqués de pratiquer le programme de physique appris (ou non) en cours. Au terme de la préparation donc, un ballon-sonde contenant une petite mais fière saucisse de Morteau a été lâché vers le ciel, où elle fini sa formidable ascension à 32 000 mètres de hauteur. J'ai posé quelques questions à Damien Boichat afin d'en savoir plus sur son projet.

Damien Boichat et ses élèves, en train d'installer la saucisse dans sa caisse

VICE : Pourquoi avoir envoyé un ballon dans l'espace ?
Damien Boichat : C'était dans le cadre d'une expérience avec le club scientifique. On travaillait surtout sur la température. Des capteurs ont été réalisés par les collégiens pour ces différentes mesures, en fonction de la couleur et de l'altitude par exemple. D'autres capteurs ont été installés et étalonnés, pour mesurer la lumière et la pression. Nous avions plusieurs idées d'expériences à embarquer dans le ballon. Nous voulions larguer un petit bonhomme à 32 000m pour rappeler l'exploit de Félix Baumgartner.

Finalement, c'est un ami d'ami, Bertrand Vinsu, qui a eu l'idée de la saucisse, et qui nous a permis d'avoir un sponsoring : en l'échange d'un prêt de deux caméras, de la réalisation d'un film et du paiement du matériel nécessaire pour construire la nacelle, on a embarqué une mini saucisse de Morteau vers la stratosphère.

Jusqu'où le ballon est-il monté ? Quelles étaient vos estimations ?
On a pu enregistrer une hauteur maximale de 32 000m, soit 32 km. C'est un peu au-dessus de ce que nous espérions, c'est à dire 30km.

Publicité

Rapidement, pour nos lecteurs ignares, à quoi peut servir l'envoi de ballons-sondes dans l'atmosphère ?
Les ballons-sondes sont très pratiques pour les expériences sur l'air. Ils montent jusque dans la stratosphère, ce qu'un avion est incapable de faire. Ils permettent donc de réaliser des mesures de température, de pression, de composition ou de rayonnement solaire à une altitude très élevée.

Le ballon est retombé près de Zurich. Dans quel état était la saucisse ?
Le ballon est sans doute retombé au nord de Triengen. Je suis allé voir hier en avion. Un pilote suisse m'a emmené à bord d'un Piper Cub de 1944, c'était une expérience ! Malheureusement, une fois à terre, je n'ai rien retrouvé… Si quelqu'un est par là-bas, les coordonnées exactes sont 47°14' 58,2''N 8°5'59,12''E. Ces coordonnées ont été calculées à partir des deux dernières positions données par le réseau de radio amateurs qui ont suivi le projet.

Comment les élèves ont vécu l'expérience ? Est-ce qu'ils sont meilleurs en physique-chimie maintenant ?
Ces élèves aiment vraiment la science, même en dehors des cours. Certains viennent au club depuis 3 ans. C'est le seul moment où on peut faire des expériences pratiques du genre en effectif réduit, c'est vraiment bien pour eux. Tout le monde, y compris moi, a été très surpris et plutôt amusé de la médiatisation du projet. Je ne sais pas si ils ont meilleurs en physique – ce qui est sûr, c'est que ça les a motivés.

Avez-vous d'autres idées pour des expériences du genre ?
Quelques-unes, oui. J'aimerais bien participer au Coc'haut défi. Ça consiste à envoyer une microfusée à 111 mètres d'altitude tout en emportant un œuf de caille, pour le faire retomber intact. J'espère que le collège aura les moyens de financer cette activité.

Je l'espère aussi. Merci beaucoup, et bonnes vacances.

Ilyass est sur Twitter.