Les 18 jeux vidéo qu'on attend le plus en 2018
Image : Rockstar Games

Les 18 jeux vidéo qu'on attend le plus en 2018

L'univers a encore un peu de beauté à nous offrir avant la fin du monde.
02 janvier 2018, 9:22am

Boum, The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Boum, Wolfenstein II : The New Colossus. Boum, Super Mario Odyssey. Boum, PlayerUnknows’s Battlegrounds. Et boum, Nier : Automata. Grosses productions ou indépendants, 2017 nous a couverts de hits de grande qualité. À quoi pouvons-nous nous attendre dans les douze mois à venir ? Au cas où 2018 ne nous offrirait rien d’autre pour adoucir l'existence, voici 18 jeux à surveiller.

Far Cry 5

Wolfenstein II nous a permis de vaporiser des Nazis américains à la chaîne. Si vous n’en avez pas eu assez, ne bougez pas : vous allez pouvoir régler de nouveaux comptes. Le cinquième épisode de la licence FPS la plus zinzin d’Ubisoft, Far Cry, vous promet un bel échange de coups de feu avec un affreux cul-béni qui évoque à la fois Ammon Bundy, Jim Jones et Father John Misty. Le lieu de cet épisode, le Montana, a sans doute été choisi en réaction aux accusations de post-colonialisme auxquelles la licence a fait face ces dernières années.

God of War

Après avoir massacré tout le panthéon grec, Kratos s’apprête à changer d’univers : dans le prochain épisode de God of War, l'affreux spartiate s’invitera sur les terres glacées des bêtes nordiques. Les fans de la série s’attendaient à un nouveau simulateur de meurtre de masse mais les studios Santa Monica ont prévu quelque chose d'innovant, si j'ose dire : désormais, Kratos a une famille à gérer. Lui et son fiston devront trouver leur chemin au pays des glaces à la recherche d’un dieu à dérouiller.

Donut County

Donut County est le rejeton tant attendu des inénarrables Arkane Kid et de Ben Esposito. Dans ce jeu, vous n’êtes pas vraiment le donut : vous êtes le trou du donut. Votre but est d’absorber un maximum de de créatures et d’objets, un peu comme dans un anti-Katamari Damacy. Au fil de votre festin, vous devrez résoudre des puzzles pour gérer votre prise de masse. Une belle aventure portée par une histoire de vendeurs de donuts en galère, à mi-chemin entre les boutiques de pâtisseries de Miami et les morceaux de Bruce Springsteen.

Wattam

Quand on parle du loup : Keita Takahashi, le créateur de Katamari Damacy, est de retour avec son projet le plus commercial depuis le Noby Noby Boy de 2009. Wattam est un puzzle game qui parle d’amis et des meilleures manières de s’en faire. Dans le nouveau paysage de rêve de Takahashi, vous incarnez un maire qui tente de reconstituer sa communauté de formes géométriques vivantes, de fruits, de bouches géantes et de cacas en les empilant les uns sur les autres. On dirait The Emoji Movie en microdosé.

System Shock

En 1994, Warren Spector a changé la face du gaming sur PC en mélangeant deux genres – les FPS violents et les RPG riches en menus – pour créer une histoire d’horreur cyberpunk. C’est triste, mais la majeure partie des gamers qui ont aimé les descendants de System Shock, notamment BioShock et Deus Ex, n’ont probablement jamais fait l’expérience de l’original. Aujourd’hui, avec la bénédiction de Spector lui-même, Night Dive Studios et quelques uns des créateurs de Fallout : New Vegas travaillent sur un remake basé sur l’Unreal Engine. À sa sortie, votre seule excuse pour ne pas y jouer serait d’avoir une vie sociale.

UFO 50

Combien de jeux voulez-vous ? 10 ? 20 ? 100 ? À mon avis, 100, c'est une quantité déraisonnable de jeux. 50, c’est bien. Derek Yu, le créateur d’un des meilleurs jeux de tous les temps (Spelunky, bien sûr) assemble en ce moment-même un bundle unique en son genre appelé UFO 50. Les 50 jeux qui le composent sont supposés former une anthologie tirée du catalogue d’un faux studio de jeux vidéo des années 80. Attention, ce ne sont pas des mini-jeux à la Wario mais des jeux à part entière, du genre qui réclament du temps. J’espère qu’ils seront tous liés les uns aux autres façon Retro Game Challenge et qu’une tête de Shinya Arno géante criera sur le joueur en permanence.

Kentucky Route Zero : TV Edition

Quand Nintendo a commencé à publier des jeux d’éditeurs tiers sur ses machines, personne n’aurait pu se douter que le dernier opus de Kentucky Route Zero allait débarquer sur Twitch. KRZ est une série de jeux d’aventure point-and-click qui jouent sur les mystères de l’Amérique profonde. Pensez chanson des Mountain Goats en plus gothique et comprenez que c’est du lourd. Je suis très content de voir qu’il débarque chez Nintendo dans son intégralité et pas épisode après épisode comme sur d’autres plateformes.

Code Vein

2017 n’a pas eu droit à son Dark Souls ou son Bloodborne. Par contre, il nous a offert un Nioh et un Surge, deux preuves que la formule “combats punitifs-pluie d’équipement-contrôles au poil” peut fonctionner dans beaucoup d’autres décors que les vieilles cathédrales. Peut-elle se plier aux délires de vampires et de masques à oxygène animoïdes de Namco pour autant ? Pour ma part, j’ai hâte de le découvrir avec Code Vein.

Kingdom Hearts III

Sérieusement, ça sort cette année ? J’y croirai uniquement quand je l'aurai dans les mains. Si le fastidieux crossover Final Fantasy_-_101 Dalmatiens de Square Enix nous atteint en 2018, bien sûr, j’y jouerai. Le développeur japonais a annoncé que ces nouvelles aventures auraient lieu dans des niveaux inspirés de Big Hero 6 et Toy Story. Vu que Disney vient de se mettre tout le catalogue de la Fox dans la poche, nous sommes en droit d’espérer que Square Enix repousse la sortie de Kingdom Hearts III pour ajouter un monde basé sur Mariés, deux enfants.

Celeste

Quand le “jeu de tir” TowerFall a pris son envol sur Ouya (lol) en 2013, il a été salué comme une excellente occasion de se mettre sur la gueule avec un, deux ou trois amis. En 2018, son créateur Matt Thorson va revenir avec un nouveau titre bien différent : Celeste, une aventure solo dans laquelle le joueur devra sauter de plateforme en plateforme pour triompher d'une étrange montagne. Ça s'annonce dur. Allez-y, commencez à préparer vos pleurnicheries, cela vous permettra de mieux digérer le fait que vous êtes un vilain scrub.

Left Alive

C’est vrai, les temps ont changé. Hideo Kojima s’occupe de projets aussi foufous que Death Stranding et Konami développe des simulateurs de pachinko. Ceci dit, nous serions vraiment content de recevoir un Metal Gear qui n’est pas qu’un pauvre mode zombie. Square Enix le sait et agit en conséquence : Yoji Shinkawa, l’artiste qui a conçu les personnages, les environnements et les machines de Metal Gear, travaille en ce moment-même sur un jeu basé sur l’univers de Front Mission.

En général, les Front Mission sont des RPG tactiques qui parlent de robots géants. Shinkawa a décidé de garder tout ça et d’y ajouter des armures tactiques à la Metal Gear et quelques citations de Dostoïevski. Tout ça va sans doute ressembler à la fois où Alan Moore a voulu mettre Blue Beetle et The Question dans Watchmen, que DC a refusé et qu’il a juste changé leurs noms en Nite Owl et Mister Asker.

13 Sentinels : Aegis Rim

Si Left Alive n’est pas assez anime pour vous, Vanillaware est là pour couvrir vos arrières. Après avoir enfanté de beautés fantasy en 2D comme Dragon’s Crown et Odin Sphere, le studio a décidé de s’essayer à la science-fiction avec une histoire de lycéens plongés dans une guerre de mechas géants. Comme c’est du Vanillaware, ces jeunes gens pilotent leurs machines à poil, normal. Ça va, c’est assez anime pour vous ?

Vampyr

La série Life is Strange a fait pleuvoir les billets sur Dontnod Entertainment, qui a décidé de fêter ça en développant un jeu consacré à l’être surnaturel préféré des adolescents non-surnaturels : les vampires grognons. Dans Vampyr, le joueur incarnera un docteur-devenu-vampire dans le Londres de 1918, au beau milieu de l’épidémie de grippe espagnole qui a fait entre 34 et 100 millions de morts. Votre mission : sauver un maximum de gens et tuer d’autres gens pour leur sang, une tâche que les docteurs laissent habituellement aux agents d’assurance.

Red Dead Redemption II

Par souci de transparence, je dois révéler que Red Dead Redemption 2 figurait déjà dans la liste de l’année dernière et que j’avais l’intention de mettre Mineko’s Night Market, un jeu qui parle d’une île à chats, à sa place. Mais plus je regardais Mineko’s Night Market, plus son côté mignon me faisait peur. En plus, je préfère les chiens. Et en même temps, plus je regarde à Red Dead Redemption 2, un western open world avec des hommes mal rasés qui règlent leurs comptes, plus je pense à McCabe. Et ça, ça bute.

Memory of a Broken Dimension

Si vous êtes sorti du 17776 de SB Nation en vous disant “Hé, j’adorerais être un satellite qui flotte dans le vide en essayant de concevoir un monde que je n’ai jamais visité”, j’ai un truc à vous montrer. Memory of a Broken Dimension est un jeu qui vous permet d’explorer des images venues d’une source inconnue. À la première personne, vous naviguez dans ces formes incertaines et utilisez votre capacité d’assemblage pour reconstituer un panorama brisé. De quoi séduire tous les passionnés qui ont réussi à maîtriser les puzzle Magic Eye et la pornographie en crypté.

Dreams

En 2008, Media Molecule a lancé LittleBigPlanet, un adorable jeu DIY dans lequel on doit concevoir et parcourir des niveaux inspirés des deux premiers Super Mario Bros. Dix ans plus tard, le studio espère dynamiter ses propres innovations avec un nouveau set d’outils encore plus séduisant : dans Dreams, les joueurs doivent créer des mondes que l'on peut explorer dans leur intégralité. Une tonne d’argile numérique qui rendra sans doute fous les fans de LittleBigPlanet, plus quelques autres.

Ooblets

Encore une place qui devait échoir à un autre jeu, Psychonauts 2. Le problème, c’est que Psychonauts 2 a été repoussé. Ce qui n’empêche pas les bosseurs de Double Fine d’avoir les mains dans tout un tas d’autres cambouis que Psychonauts. Dans Ooblets, vous devez cultiver – oui, cultiver dans la terre – des monstres de combat. On jurerait voir un mashup de tous les jeux bizarrement populaires du moment, du charmant simulateur de ferme Stardew Valley au simulateur de combats de chiens Pokémon.

Baba is You

Il y a quelques mois, Hempuli Oy (les créateurs d’Envrionmental Station Alpha) ont remporté le Nordic Game Jam Winner avec un puzzle game digne des casse-tête les plus corsés. Bonne nouvelle : en 2018, ce jeu va devenir un “vrai” jeu. Dans Baba is You, vous incarnez Baba (oui) tant que les mots à l’écran indiquent que vous êtes Baba. Vous devez ouvrir des portes et décrocher des drapeaux, et les règles auxquelles vous êtes soumis dépendent des mots qui s’affichent sur votre écran. Et comme ces derniers peuvent être déplacés comme des aimants sur un frigo, vous n’avez pas fini d’en baver.