Publicité
Tech by VICE

L'armée américaine a déclaré que les OVNIS existent bel et bien

« Les OVNIS existent. Notre gouvernement et les militaires l’ont reconnu. Maintenant, nous passons à l’étape d’après et nous posons les questions difficiles. »

par MJ Banias
23 Juillet 2019, 7:33am

Image: Christina Reichl Photography/Getty

Avec les récentes révélations de la Navy selon lesquelles les pilotes ont régulièrement repéré des objets volants non-identifiés, certains individus de la communauté des OVNI, pris autrefois pour des fous, ont maintenant des preuves évidentes. Les nombreuses et régulières nouvelles histoires populaires sur les observations des OVNI ont inspiré une nouvelle génération de chasseur d’OVNI et de chercheurs.

On me demande souvent pourquoi un homme de 32 ans comme moi, avec un bon travail et une jeune famille, a passé six ans à faire des recherches sur la sous-culture des OVNI. Simplement, j’ai trouvé cette culture et ces gens fascinants.

L’ufologie a toujours été un mouvement de contre-culture. Avec cette décennie de ridicule, la communauté des OVNI a toujours été perdante. J’aime les perdants. Mais les objets volants non-identifié font leur grand retour dans la culture depuis deux ans. En effet, il y a eu une énorme augmentation des reportages dans les médias populaires de ce phénomène curieux et des personnes qui l’explorent. Il semble que les OVNIS soient à la mode et que cette renaissance populaire inspire une nouvelle génération de jeunes chercheurs et chasseurs d’OVNIS.

On a vu ces derniers mois une déferlante de reportages sur les OVNIS dans les médias. Cette semaine, le New York Times a rapporté l’histoire de deux pilotes de la Navy qui ont fait de multiples rencontres avec des objets étranges qui visiblement faisaient des manoeuvres impossibles. Dans un cas, les pilotes racontent l’histoire d’un objet qui ressemblait à « une sphère entourant un cube » volant entre leurs deux avions de combats en vitesse de croisière, à peine à 30 mètres d’eux.

Ces histoires ont été traité par toutes les chaînes d’informations et ont fait les grands titres dans le monde entier.

Les OVNIS ont toujours été une cible facile pour les médias traditionnels. Il est facile de trouver des reportages sur les soucoupes volantes dans les années 1950 et des supposées personnes enlevées par des extraterrestres sont mêmes apparues dans l’émission d’Oprah Winfrey. La différence entre avant et maintenant est que les OVNIS ont commencé à quitter tout doucement les bas fonds du tabloïd journalistique. La sous-culture des amateurs et des chercheurs d’OVNIS a repoussé très fortement les stéréotypes et les tabous établis par la culture populaire et qui les décrivait comme fou ou friand des théories de complot.

Ryan Sprague, un chercheur d’OVNI basé à Manhattan, auteur, podcaster et co-animateur de Roswell: Mysteries Decoded sur la populaire chaîne The CW est l’incarnation de cette nouvelle génération. D’autres jeunes ufologues et lui, voient et parlent de leur communauté comme une contre-culture, voire une culture subversive.

« La communauté a toujours fait son possible pour être légitime, mais à la fin de la journée, ils se fichent de ce que pensent les gens d’eux ou de leurs théories, ce n’est pas important d’être bizarre ou ridicule, » nous explique Ryan Sprague. « Et maintenant, comme toute révolution, les OVNIS prennent la lumière après avoir été ridiculisé depuis longtemps. Les OVNIS existent. Notre gouvernement et les militaires l’ont reconnu. Maintenant, nous passons à l’étape d’après et nous posons les questions difficiles. »

« À leurs yeux, c’est cool mais ça le sera bien plus lorsque l’on aura les connaissances sur ces OVNIS qui nous affecteront au jour le jour »

Dans mon livre, The UFO People: A Curious Culture, j’émets l’idée que la sous-culture des OVNIS a toujours été, et continuera d’être, un groupe de dissident défiant les systèmes de pouvoirs et d’idéologies établies. Le problème est que la culture populaire a toujours fait passer les gens qui croient aux OVNIS comme ignorants, conspirateurs ou délirants. C’est à dire jusqu’à maintenant : avec les récentes révélations de la Navy, de nombreux membres de la communauté des OVNIS ont été innocenté.

Donc pourquoi personne n’en a rien à faire de ces révélations qui font la une des journaux ? Comme l’a expliqué l’auteur, spécialiste des OVNIS, Chris Rutkowski, peut-être que c’est parce que nous nous sommes habitués à voir la présence des OVNIS envahissant les livres et les écrans. Que vous soyez de la génération Spielberg, ou un millénial qui a grandit en regardant The Avengers repousser les hordes d’aliens intergalactiques, c’est habituel de voir cette autre archétype dans nos médias. Les OVNIS sont par conséquent devenus beaucoup moins effrayant et peut-être plus intéressant. A-t-on négocié les OVNIS dans notre structure et identité culturelle ?

Les chercheurs comme Ryan Sprague ne sont pas les seuls affectés par la reconsidération des OVNIS. Les ufologues viennent de tous horizons du monde. Deep Prasad, directeur de 23 ans de ReactiveQ, une start-up de plusieurs millions de dollars en informatique quantique basé à Toronto, n’a jamais été intéressé par les OVNIS en grandissant. Mais après avoir lu un article du New York Times en 2017 qui casse l’existence d’un programme secret sur les OVNIS du Pentagone, il est devenu fasciné par ce phénomène. Pendant qu’il admet que le public peut mettre du temps à se sensibiliser à l’importance culturelle des OVNIS, une quantité de personne dans son réseau commencent à s’y intéresser.

« La plupart de mes amis ne pensaient pas que les OVNIS étaient cool. Maintenant beaucoup d’entre eux sont à la fois dubitatifs ou profondément excités, dit-il. À leurs yeux, c’est cool mais ça le sera bien plus lorsque l’on aura les connaissances sur ces OVNIS qui nous affecteront au jour le jour. »

Parler de ces OVNIS reste un commerce risqué à cause de la stigmatisation de ces discours mais ce n’est pas comme ça que de nouveaux mouvement émergent ? Peut-être le renouveau des OVNIS n’est pas différent.

Il semble que nous ne puissions pas remettre en doute l’existence des OVNIS et bien que l’origine de ces objets étranges reste encore à débattre, nous sommes sans aucun doute au début de quelque chose de nouveau, incroyablement cool et à la portée d’une nouvelle génération.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.