Sports

Vladimir Klitschko prend sa retraite

Contrairement à ce qui avait été annoncé, il n'y aura donc pas de revanche entre la légende ukrainienne et son rival Anthony Joshua.
3.8.17

Ce jeudi 3 août, le monde des poids lourds tourne une page longue de près de vingt ans : celle du règne des frères Klitschko sur la boxe mondiale, qui s'était ouverte en 1998 avec le premier titre de champion du monde de Vitali, le grand frère. Son cadet, Vladimir, vient d'annoncer qu'il raccrochait les gants, trois mois après avoir subi la dernière défaite de sa carrière au terme d'un magnifique combat face à Anthony Joshua, la 5eme en 69 combats.

Publicité

Dans un communiqué, Klitschko annonce donc qu'il n'y aura pas de revanche face au colosse britannique, contrairement à ce qui avait été annoncé par le promoteur Eddie Hearn. Un grand regret pour tous les fans du Noble art et de sa catégorie reine, au regard du spectacle magnifique qu'avaient proposé les deux hommes lors de leur premier affrontement à Wembley, le 29 avril dernier. Un crève-coeur aussi pour les fans des frères Klitschko. Car si les deux mastodontes ukrainiens étaient largement critiqués pour leurs choix d'adversaires plutôt frileux et pour leur boxe méthodique et chirurgicale, ils restent malgré tout des références dans l'histoire de la boxe.

Ne reste donc plus qu'à souhaiter à Vladimir le même succès dans a reconversion que son frère Vitali, politicien à succès, d'abord député du Parlement ukrainien avant de prendre la tête de la mairie de Kiev depuis 2014. Nul doute que Vladimir, quelle que soit la voie qu'il choisisse, montre un égal talent dans son entreprise. Les deux frères ont été élevés à bonne école, par un père militaire intervenu sur le site de Tchernobyl lors de l'accident nucléaire, qui les a toujours poussés vers l'excellence sportive et intellectuelle.