Publicité
Culture

Un tatoueur réalise des portraits ASCII incroyablement fidèles à la réalité

Les tatouages dans lesquels il y a de petits caractères sont très difficiles à réaliser. C'est devenu la spécialité du Chypriote Andreas Vrontis.

par Daniel Oberhaus
16 Septembre 2019, 7:02am

Image: Andreas Vrontis

Bien avant que Paint de Microsoft soit largement adopté par le génération Tumblr pour créer de l’art sur ordinateur, il y avait l’humble codage ASCII. Ces œuvres sont réalisées seulement à l’aide des 95 caractères imprimables du Code américain normalisé pour l’échange d’information, une norme informatique de codage de caractères.

L’art ASCII est le fruit d’une nécessité afin d’afficher des images sur des babillards électroniques dans les années 70 et 80. C’est ensuite devenu une forme d’art à part entière. Aujourd’hui, on trouve d’effervescentes communautés d’artistes ASCII et même des programmes d’apprentissage automatique pouvant convertir automatiquement des dessins en images faites à partir des caractères de l’ASCII. Toutefois, pour Andreas Vrontis, tatoueur chypriote de 32 ans, l’art ASCII généré par ordinateur n’est pas à la hauteur quand il réalise le modèle d’un de ses tatouages ASCII hyper détaillés.

« Je ne veux pas révéler ma méthode parce qu’il m’a fallu des années pour la créer et la perfectionner, m'explique-t-il par mail. Il y a beaucoup de programmes informatiques, mais le résultat n’est pas aussi fidèle à la réalité qu’on le pense. Parfois, je commence avec un programme au hasard pour avoir une idée générale d’un portrait, mais je ne m’y limite pas. J’essaie de réaliser le portrait à ma façon. »

Andreas est tatoueur depuis sept ans, mais ce n’est que récemment qu’il a conçu son style personnel avec le codage ASCII. Il a d’abord tatoué son père, mais c’était dans un style traditionnel – deux mains jointes pour la prière. En 2015, comme premier tatouage ASCII, il a réalisé un portrait de John Lennon. Il dit qu’il était très nerveux, mais, en fin de compte, il a gagné le prix du plus beau tatouage à la Convention internationale du tatouage de Chypre.

« J’ai toujours été fasciné par toute la symétrie et les détails qu’on peut créer avec une simple série de caractères, dit-il. Les lettres, les chiffres et les signes de ponctuation ne sont rien de plus que des formes simples, mais quand on les assemble elles deviennent beaucoup plus que ça. » Andreas dit qu’à sa connaissance, il est le seul tatoueur d’art ASCII au monde.

Tatouer du texte est beaucoup plus difficile que d’autres éléments visuels parce qu’il s’agit de fines lignes et de caractères très près les uns des autres. Si le tatoueur enfonce juste un peu trop l’aiguille dans la peau, l’encre peut s’étendre juste assez pour que le résultat paraisse flou. Dans l’art ASCII, les caractères doivent nécessairement être minuscules, ce qui force Andreas à se servir des plus petites aiguilles à sa disposition.

« Les lignes sont très fines et les lettres sont si proches les unes des autres que, dans un sens, il n’y a pas de marge d’erreur, ajoute-t-il. C’est long et exigeant. Il faut parfois jusqu’à huit heures pour réaliser le tatouage, et il faut rester concentré jusqu’à la fin. » Mais il assure que ça en vaut le coup. Son style unique lui a valu une reconnaissance internationale dans le monde du tatouage, et il quitte souvent le salon de tatouage qu’il possède à Chypre pour présenter ses œuvres dans des conventions autour du monde.

« Ce que je trouve absolument fantastique avec cette technique, c’est la possibilité de donner une toute nouvelle compréhension ou perception de ce qui est réel ou non, explique-t-il. Un tatouage plus traditionnel représente peut-être les choses de façon plus précise et fidèle à la réalité. Ce type de tatouage permet aussi de faire ça, mais d’une façon plus complexe et plus créative. »

Pour voir d’autres tatouages ASCII, consultez la page Instagram d’Andreas Vrontis.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.

Tagged:
Tattoo
techno
ordinateurs
ASCII
TATOUAGE
Andreas Vrontis
Vrontis Tattoo
computer tattoos