Crime

Le couple filmé nu au sommet d'une pyramide déclenche une enquête internationale

Les autorités égyptiennes tentent de déterminer si la photo est authentique.
Sandra  Proutry-Skrzypek
Paris, FR
La photo d’un couple baisant au sommet d’une pyramide déclenche une enquête
Photo via Andreas Hvid

Vendredi dernier, Andreas Hvid, un photographe danois, a décidé d'ajouter un os supplémentaire à ce tombeau géant qu'est la grande pyramide de Gizeh. Autant dire que ça n’a pas plu à tout le monde.

Sur son site, une vidéo et des photos le montrent en compagnie d’une jeune femme, tous deux complètement nus, au sommet d’une pyramide du plateau de Gizeh. Ces photos n’ont pas été très bien reçues par le public et le gouvernement égyptien. Selon le journal Ahram, le secrétaire général du Conseil suprême des Antiquités égyptiennes, Khaled El-Anany, a ordonné aux procureurs d'enquêter sur la validité des images et de déterminer si Hvid et son amie « ont réellement filmé une vidéo pornographique explicite au sommet de la pyramide ».

Publicité

Un ancien officiel a déclaré à la NBC que ces images ne pouvaient être vraies étant donné que « personne ne peut entrer sur le site historique la nuit » et que la taille des pierres ne correspond pas. Cela dit, il convient de souligner que d'autres personnes ont déjà escaladé la pyramide dans le passé. Un Allemand a été arrêté pour cela en 2016. Inutile de préciser qu’il est tout à fait illégal de gravir les pyramides.

Hvid n’a pas répondu aux demandes d'entretien de VICE, mais a accordé une longue interview à Ekstrabladet, un média danois. Dans la version anglaise du journal, Hvid déclare que les photos sont bien réelles et qu'il va « rester loin de l'Égypte à l'avenir » car il risque d'être arrêté s’il y retourne.

Hvid explique que depuis des années, il était obsédé à l’idée de prendre cette photo et qu'il avait tout planifié. Il a mis son plan à exécution fin novembre avec sa copine. Ils ont escaladé la clôture et se sont lentement dirigés vers la pyramide. Quand ils ont aperçu des gardes, ils se sont cachés dans un temple pendant une heure et demie avant de se frayer un chemin jusqu’au monument.

Lorsqu'ils ont atteint le côté de la Grande pyramide, ils ont réussi à la gravir en moins d’une demi-heure. Une fois au sommet, Hvid a qualifié son sentiment d'« euphorique » et la vue de « magique ». Parallèlement à la photo, Hvid a publié une vidéo dans laquelle on les voit grimper la pyramide dans la nuit, en silence. À la fin de la vidéo, la femme au visage flouté retire son t-shirt et regarde Le Caire au loin.

Publicité

Puis ils prennent la fameuse photo où ils font, comme le dit si bien Shakespeare, la bête à deux dos.

Il semble que la photo ait offensé les gens pour deux raisons : certains ne supportent pas l’idée qu’ils aient pénétré sur un site historique comme les grandes pyramides et d’autres sont furieux qu’ils y aient eu des relations sexuelles. « Au nom des historiens et des archéologues du monde entier, j'espère que vous finirez tous les deux en prison », peut-on lire dans les commentaires de la vidéo sur YouTube.

Dans l'interview, Hvid déclare que la photo est une critique de la société occidentale : « C’est l'idée la plus stupide que je pouvais avoir. C’est la jeunesse occidentale et privilégiée dans ses pires aspects. Il manque juste un joint et une bouteille de vodka. » Il ne s'attendait toutefois pas à ce que les gens soient si fâchés.

Ce n’est apparemment pas la première incursion de Hvid dans la photographie illégale. Sur son site, il dit s’être aventuré dans Tchernobyl et avoir plusieurs photos de ce voyage, ainsi que des photos sur des gratte-ciel. Dans sa bio, le photographe de 23 ans se qualifie d’explorateur urbain. Toujours dans son interview avec Ekstrabladet, Hvid répond à la question que tout le monde se pose : sa copine et lui ne faisaient pas l'amour mais posaient, tout simplement.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.