Ce bol permet de fumer de la weed et de manger des céréales (en même temps)

Pas certain que l'humanité soit prête à accepter l'avènement du « Breakfast Bowl » et de son concept « deux en un ».
08 juin 2017, 10:10am
Alle billeder af Ryan Hart.

À part un complot machiavélique pour renverser l'ordre établi et remettre en cause l'essence même des sociétés organisées, on ne voit pas très bien ce qui a poussé Ryan Hart à imaginer l'union particulièrement contre-nature entre de la vaisselle classique (un bol) et un appareil pour consommateur de weed (un bong).

LIRE AUSSI : Quand les internautes confondent « grinder à weed » et moulin à épices

Toutes les photos via Ryan Hart.

En jouant de manière très décontractée la carte de l'incomparable duo formé par le cannabis et les céréales, Hart a décidé d'éliminer tous les intermédiaires de l'équation. Il a élaboré un bol à double fonction : à la fois récipient pour la nourriture et ustensile pour la fumette. Clairement, le mec est une sorte de pionnier du XIXe siècle.

Son « Breakfast Bowl » est le truc le plus avant-gardiste vu depuis un bon bout de temps. Et même si Hart est loin d'être la première personne qui débarque avec l'idée de combiner deux des activités les plus importantes de la journée, son nom restera indubitablement dans les annales de l'Histoire. Il est le premier à ouvrir la boîte de Pandore et a commercialisé son contenu alors que l'humanité ne se doute de rien.

Hart a commencé à vendre son « Breakfast Bowl » en avril dernier et il vient de relancer sa production. Interrogé par MUNCHIES, il explique : « L'idée de faire un Breakfast Bowl vient de mon irrésistible envie d'en posséder un. » Nécessitée est mère de toutes les inventions, comme on dit. Hart ajoute : « J'ai vu différents designs d'objets combinant un bol et un bong sur Internet et j'ai eu un coup de foudre. Après des jours (et des jours) de réflexion et devant le fait que j'étais incapable de trouver un vendeur, on a décidé d'apporter notre pierre à l'édifice et de les faire nous-même. » On est jamais mieux servi que par soi-même, comme on dit.

Cette initiative a l'air totalement innocente comme ça, mais Hart ne serait-il pas en train de condamner toute l'humanité à une éternelle et indolente session de bouffe et beuh ? Après, on peut juste s'en foutre et profiter de l'objet. D'ailleurs, si vous n'êtes pas méga fan de Coco Pops, Hart propose d'utiliser sa création comme un bol de fruits ou de glace.

LIRE AUSSI : On a cuisiné un dîner à la weed et on l'a fait manger à des flics

Franchement, il est difficile de savoir ce que l'humanité sera capable de faire face à l'avènement du Breakfast Bowl. On s'avance juste en disant qu'elle trouvera probablement un moyen de prendre son pied et qu'on est au début de quelque chose de grand.

Publicité