Publicité
Crime

Le Canada veut mettre une nouvelle femme sur ses billets de banque

En 2011, les seules femmes présentes sur des billets canadiens avaient été remplacées par un brise-glace.

par Natalie Alcoba
10 Mars 2016, 9:35am

Photo de Sean Kilpatrick/The Canadian Press

Le Canada s'est lancé à la recherche d'une femme canadienne « iconique » pour être représentée sur un billet de banque.

Le Premier ministre du pays, Justin Trudeau, a fait cette annonce ce mardi aux côtés de sa femme et d'autres membres du parti Libéral — le 8 mars, lors de la journée internationale des droits des femmes.

« Je suis heureux d'annoncer aujourd'hui, ici même, qu'une femme canadienne sera présente sur la prochaine série de billets de banque, qui sera mise en circulation en 2018 », a déclaré Trudeau, qui se déclare féministe et a été le premier à avoir constitué un gouvernement paritaire au Canada.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a été le premier à soutenir ce projet dès janvier. En ce début mars, la Banque du Canada lance une phase de consultation.

« Comme nous le savons, les femmes ont, et ont toujours été, essentielles dans la construction de notre pays, mais cela fait 150 ans qu'une femme canadienne n'est pas apparue sur nos billets de banque », a dit Morneau, « à l'exception notable de la Reine. »

« Nous pensons qu'il est temps que cela change, » a ajouté le ministre.

Des femmes ont déjà été représentées sur des billets de banque au Canada, mais jamais sur le recto d'un billet. Actuellement, les rectos des billets canadiens sont occupés par quatre Premiers ministres et la Reine Elizabeth.

Il y a quelques années, la Banque du Canada avait choisi de mettre cinq suffragettes, surnommées les « Célèbres cinq », et Thérèse Casgrain, une femme politique connue pour son engagement pour le féminisme, au dos des billets de 50 dollars canadiens. Mais, en 2011, elles avaient été remplacées par un brise-glace, quand les billets en polymère ont été introduits.

Ces dernières années, la Banque du Canada s'était retrouvée au milieu d'une polémique, quand elle a été accusée d'avoir effacé les traits asiatiques d'une scientifique anonyme — pour la rendre plus caucasienne et maintenir la « neutralité ethnique » selon un représentant de la banque.

Merna Forster — une historienne et auteure, qui a lancé une pétition pour encourager le gouvernement à célébrer une femme canadienne sur sa monnaie — s'est félicitée de l'annonce de ce mardi. « Il s'agit d'une nouvelle avancée », a-t-elle fait savoir. Près de 73 000 personnes avaient signé sa pétition.

Forster avait fait remarquer que les monnaies de nombreux pays à travers le monde honoraient des femmes sur la face de leurs billets de banque. L'artiste Frida Kahlo est représentée sur un billet au Mexique. Le billet de 10 dollars néo-zélandais montre la suffragette Kate Sheppard, alors que le Japon a un billet avec l'écrivaine et poétesse Ichiyo Higuchi. La Corée du Sud honore la peintre, calligraphe et poétesse Shin Saimdang, alors que la Colombie a un billet avec l'héroïne de la résistance colombienne, Policarpa Salavarrieta. 

Une image tirée de la pétition de Merna Forster. 

Les États-Unis ont prévu d'avoir une femme sur un de leurs billets d'ici 2020, pour le centième anniversaire du droit de vote accordée aux femmes.

La Banque d'Angleterre a aussi pour projet de mettre l'écrivaine Jane Austen sur le billet de 10 livres. Cette décision avait été prise pour calmer la polémique née à la suite du remplacement d'Elizabeth Fry (une réformatrice anglaise des prisons) par Winston Churchill sur un billet. Aujourd'hui, la Reine est la seule femme à être présente sur un billet de banque au Royaume-Uni.

« Il n'y a rien de nouveau, » explique Forster qui vit à Victoria en Colombie britannique. « Les femmes tiennent la moitié du ciel, pourquoi elles n'auraient pas droit à la moitié d'un billet. C'est n'est pas bien compliqué de célébrer les femmes au même niveau que les hommes. » Forster n'a pas de préférée, mais précise qu'il existe de nombreuses bonnes candidates.

Les Canadiens ont jusqu'au 15 avril pour nommer une femme (née ou naturalisée) canadienne qui a fait preuve « d'un leadership, d'un accomplissement ou d'une distinction remarquable dans n'importe quel domaine et qui a bénéficié au peuple canadien, ou au service du Canada. » La femme choisie doit être morte depuis au moins 25 ans.

Évidemment, si une femme est choisie pour apparaître sur la face d'un billet, un autre personnage illustre devra alors disparaître des billets de banque canadiens.

La Banque du Canada n'a pas précisé si une consultation publique allait être ouverte sur la personnalité qui sera retirée des billets.


Suivez Natalie Alcoba sur Twitter : @nataliealcoba