Trinité-et-Tobago s'enfonce dans la violence

La criminalité atteint des sommets à Trinité-et-Tobago, île minée par les narcotrafics, la corruption et les gangs.

|
31 Mai 2014, 3:25pm

Si on ne comptait que 93 meurtres par an à Trinité-et-Tobago en 1999, 15 ans plus tard, le nombre a grimpé à 407. Avec un tel taux, cette île des Caraïbes est devenue l'un des pays les plus dangereux au monde.

VICE News a visité les bidonvilles de Port-d'Espagne, la capitale, afin d'enquêter sur cette brutale poussée de violence. Notre équipe a notamment rencontré les policiers de l'île - très souvent montrés du doigt par la population - et les Trinadiens impliqués ou concernés par ces assassinats. Nombre de ces meurtres s'explique par une guerre entre gangs rivaux qui se disputent des contrats gouvernementaux destinés à améliorer leur quartier et à réduire le taux de chômage.

Ces dernières années, Trinité-et-Tobago est aussi devenu un important lieu de transit de la drogue produite en Amérique du Sud. De nombreux observateurs accusent les élites politiques et économiques qui contrôlent le trafic de drogue d'avoir mené le pays dans une situation catastrophique. Un pays riche en ressources naturelles devenu un narco-État corrompu et violent.