FYI.

This story is over 5 years old.

News

Megaupload est mort, est-ce que c'est triste ?

On a demandé à des gens normaux s'ils étaient contents de devoir racheter des DVDs.
27.1.12

Ça y est, les lois SOPA/PIPA anti-piratage ont commencé à frapper. Ça va faire une semaine que le FBI a fait fermer Megaupload et une grosse partie d'Internet est en deuil. Au passage, les médias ont également fait connaissance avec Kim Dotcom (il s'appelle Kim Schmitz en vrai), ce gros allemand prétendument « hacker » passionné par les plages et la fête en avion.

Voici ce que l'on trouve désormais en se connectant au site.

Alors, que signifie la fin de Megaupload ? Les internerds du streaming ont la chiale, coupés dans leur élan et désormais bloqués au milieu de la 1ère saison de Game of Thrones. Les « progressistes de la toile » se réjouissent au contraire de la mort de « ce site de faussaire », Kim Dotcom « n'étant pas l'avatar de la culture pour tous mais le symbole de la plus grosse escroquerie 2.0 du monde ».

Publicité

Est-ce que tout le monde va se ruer sur les forums russes du troisième gouffre ou est-ce que les gens iront se choper une nouvelle carte FNAC ? Plutôt que de pleurer les récentes disparitions de Filesonic et Fileserve, on a préféré demander aux gens ce qu'ils en pensaient.

FRANCESCO, 27 ANS, VENDEUR DANS UN MAGASIN DE DISQUES

VICE : Vous avez trouvé ça triste la mort de Megaupload ?

Francesco :J'ai un avis partagé. Je crois que je suis très content qu'un medium de diffusion de musiques en mauvaise qualité soit supprimé. Je n'ai jamais compris comment les gens pouvaient se contenter d'écouter du son en  256 kbps. Les gens se sont vite rués sur Internet et ses possibilités de gratuité, mais en même temps, ils se sont laissés amadouer par la médiocrité.

Ouais, OK.

D'un autre côté, j'ai conscience que le téléchargement illégal est une source inépuisable pour les personnes qui n'ont pas les moyens de « se payer des produits culturels ». Et c'est là que la fin de Megaupload devient regrettable. Ceci étant, beaucoup de gens ont manqué de civisme.

Comment ça ?

J'avais des clients qui gagnaient très bien leur vie, genre 6000 euros par mois. Des passionnés de musique, soit tout ce que je vends ici. Eh bien, quand les MP3s sont arrivés, ils sont venus me voir, tout contents, en me disant qu'ils avaient jeté leurs disques et possédaient désormais tout sur ordinateur. Je ne comprends pas.

Le téléchargement illégal, c'est genre le mal pour vous.

Publicité

Dans certains cas, non. Il y a des gens qui téléchargent de la musique, la jouent en boîte, et permettent ainsi à la dite musique de survivre. Quand elle n'est plus éditée, ça a du sens.

Et ça vous arrivait de télécharger sur Megaupload ?

Oui, bien sûr. Genre des films à 3h du matin. Mais c'était faute d'avoir une alternative convenable. Si un site de diffusion de films en bonne qualité existait, même payant, je serais le premier à l'utiliser.

LÉA, 15 ANS, COLLÉGIENNE

VICE : Tu trouves ça triste la mort de Megaupload ?

Léa :Je m'en fiche un peu, en fait.

Tu ne t'en servais pas ?

Non. Mais si je m'en étais servie, peut-être que je serais dégoûtée aujourd'hui. Je ne sais pas.

OK.

ÉMILIE, 22 ANS, JOURNALISTE

VICE : Tu utilisais beaucoup Megaupload ?

Émilie :À la grande époque où je ne faisais que regarder des séries, je matais un épisode et téléchargeais le suivant en même temps. C'était pratique. Sinon, récemment, j'étais plus « films ». Après une journée de travail, ça me détendait.

Quel genre de films tu regardais ?

Les films que j'avais ratés au ciné, je pouvais les revoir en ligne. Genre, tous les films du Festival de Cannes.

Tu penses quoi de ces histoires de droits d'auteur ?

Je ne suis pas sûre que fermer Megaupload change vraiment la donne. L'industrie du cinéma en France ne s'est jamais aussi bien portée qu'en ce moment, non ?

Ouais, donc tu t'en fous un peu quoi.

D'un point de vue égoïste, avoir des films à portée de main ça m'arrange. Qu'il s'agisse de films que j'ai voulu aller voir au ciné sans en avoir le temps, ou de vieux films dont mon copain me parle : Megaupload m'aidait bien. Sans parler des comédies romantiques un peu pourries, le dimanche matin dans mon lit.

SAMUEL, 25 ANS, ÉTUDIANT

VICE : C'est triste la fin de Megaupload ?

Publicité

Samuel :J'étais pas particulièrement attaché à ce site, mais je connais des gens que la nouvelle a affligés.

Pour toi, la fermeture du site, c'est une bonne chose ?

Ni l'un ni l'autre. En fait, je ne comprends pourquoi les gens y allaient : c'était faute de mieux, non ? On a bien eu Deezer à un moment. Et puis Spotify aujourd'hui. Sur le fond, fermer Megaupload, c'est juste déplacer le problème. Peut-être qu'il faudrait proposer une espèce de Spotify mais avec des vidéos ? Genre une alternative payante, mais avec des prix qui ne bloqueraient personne.

LORRAINE, 18 ANS, ÉTUDIANTE

VICE : Que penses-tu de la fermeture de Megaupload ?

Lorraine :C'est chiant. Pour moi, ça devient une perte de temps considérable, parce que les sites sur lesquels j'avais l'ensemble des liens sont fermés aussi. Donc trouver mes liens prend beaucoup plus de temps, et même, parfois rien. C'est aussi vraiment frustrant : je suivais entre 20 et 25 séries, entre les hiatus et autres pauses j'en commençais des nouvelles que je devais rattraper en quelques jours.

Tu regardais quoi sur Megavideo ?

The Office, How I Met Your Mother, Chuck, True Blood, Doctor Who, The Big Bang Theory, Shameless, Sherlock, Game of Thrones

Ouais, ça fait beaucoup.

Et les trucs de filles aussi, genre Glee, Grey's Anatomy, Gossip Girl. Mais c'est honteux, ça.

OK. Ça a des répercussions sur ta vie, quoi.

Avant, je pouvais télécharger massivement et choper une saison entière sans problème. Maintenant, je passe plus de temps à chercher qu'à regarder.

Publicité

Est-ce que les gens vont se mettre à acheter leurs séries ?

Je ne pense pas. Sauf les vrais accros, ceux qui ne peuvent pas s'arrêter. Les autres en regarderont seulement moins, jusqu'à ce que quelqu'un d'autre crée une plateforme similaire. Tout le monde s'était habitué à Megaupload ; je ne peux pas croire que tout s'arrête d'un coup.

LUC, 37 ANS, COMÉDIEN

VICE : Ça vous affecte, la fin de Megaupload ?

C'est un groupe de musique, c'est ça ?

Non, un site de partage de fichiers.

Ah oui. Bien sûr. On ne parle que de ça en ce moment. Eh bien, je n'ai peut-être pas toutes les clés en main pour comprendre la problématique dans sa globalité. Ça me fait penser à la question de l'accès à la culture. Je pense qu'aujourd'hui, il est déplorable que la culture soit devenue un luxe. J'en parlais encore hier à un ami, les places pour venir voir la pièce dans laquelle je joue en ce moment coûtent 34 euros.

Ah, vous jouez dans une pièce ?

Oui, ça s'appelle « La princesse transformée en steak frites ». Bon. Oui, le prix d'une place : 34 euros. Vous voyez, Megaupload qui disparaît, c'est un peu une vanne culturelle que l'on ferme.

Vous êtes donc plutôt en faveur de Megaupload. Vous avez vu les photos de son boss pris en flagrant délit d'indécence ?

Oui, Kim Dotcom me met mal à l'aise. Pour moi, cet homme ne se soucie pas vraiment de savoir si les internautes peuvent avoir plus facilement à la culture ou non. C'est plutôt un trader. C'est comme l'autre là, à la tête de Facebook. Qu'on ait de plus en plus d'amis sur nos comptes, il s'en contrefout. Qu'il ait de plus en plus d'argent sur son compte en banque, ça, il aime bien.

DELPHINE, 23 ANS

VICE : Tu t'es tirée les cheveux quand Megaupload a fermé ?

Publicité

Delphine :Je suis triste. J'aimais beaucoup m'en servir pour les gros transferts de fichiers.

Y'a d'autres trucs pour ça.

Ouais, mais je trouve ça moins bien. Et puis, il m'arrivait de télécharger.

Plutôt de la musique ou plutôt des films ?

Les deux. C'était bien pratique. Mais tu vois, la mort de Megaupload, je crois que ce n'est pas si mal. Avoir tout à disposition en 3 clics, ça m'incitait un peu trop facilement à regarder des daubes. Aujourd'hui, je suis en train de changer mon mode de consommation. Et j'ai pas attendu la fin de Megaupload pour le faire, d'ailleurs.

C'est-à-dire ?

Je me suis récemment prise de passion pour les vinyles. Alors au lieu de rester avachie devant mon ordinateur, je sors, je vais dans les librairies, chez mes disquaires, etc.

Et pour les films ?

Là, ça m'embête un peu plus. Mais je pense me replier sur le cinéma. C'est bien aussi, aller au cinéma.

C'est vrai.

En tout cas, je pense que la fin de Megaupload n'est pas bien grave. Je suis sûre qu'au moment-même où on parle, des centaines de sites de téléchargement illégal sont en train de se créer. Et puis, y'a les forums russes et chinois. Tu connais ?

Ouais, j'ai quelques comptes sur des sites inavouables.

Je pense que les gens vont vite comprendre le truc. Ils vont vite se replier sur ces alternatives. Elles ne vont pas rester hermétiques bien longtemps.

PASCAL (à gauche), 22 ANS, ÉTUDIANT

VICE : T'as entendu parler de la mort de Megaupload ?

Publicité

Pascal :Ouais, sacrée histoire.

Qu'est-ce que tu en penses ?

Les gens vont sûrement se remettre à acheter des DVDs.

Tu téléchargeais beaucoup ?

Pas énormément. Mais c'était pratique pour trouver un film sur le pouce. Genre le dernier film que j'ai vu, c'est un film que je voulais voir depuis longtemps, et je l'ai chopé sur Megaupload. C'était Apocalypse Now.

TEXTE ET PHOTOS : ÉMILIE LAYSTARY