FYI.

This story is over 5 years old.

News

Le Demonoïd de San Diego

Le mystère du gros chien-porc échoué sur la côté pacifique.
03 février 2012, 10:25am

Les Dix Commandements de l'univers Internet obligent chaque personne qui reçoit la photo d'un « monstre » à la faire circuler et à mener l'enquête, même si, de nos jours, ce genre d'événements ne semblent arriver qu'une seule fois par an. Celui-ci a eu lieu la semaine dernière à Pacific Beach, près de San Diego.

Le mec qui nous a envoyé ces photos a qualifié ce qu'on y voit de « créature monstrueuse du genre Chupacabra/Montauk ». La plupart des gens à qui je les ai montrées, y compris moi-même, pensent que c'est des conneries. Lorsque j'ai répondu au destinateur, il m'a renvoyé vers son pote Josh Menard – le snowboarder de 19 ans qui a pris les photos. Au téléphone, Josh avait l'air suffisamment sincère et naïf pour me convaincre qu'il était persuadé que cette chose était un mutant vivant, ou en tout cas un membre du genre susmentionné Chupacabra. Il m'a aussi dit qu'il mesurait environ 60cm et que « son corps avait la forme d'un cochon – avec un gros estomac et des canines ridiculement grandes. »

Quand je lui ai demandé ce qu'il pensait que c'était, il m'a répondu « je ne savais pas si c'était une créature du coin, je viens du Massachusetts et je n'ai jamais vu un truc dans le genre. Mes amis me disaient "Non mec, je n'ai jamais vu un truc comme ça" et ne savaient pas trop quoi en penser. J'ai trouvé ça marrant, et assez mystérieux. » En comparant les photos de Josh (les seules qu'il a prises, dit-il) aux archives et aux photos des supposés Chupacabras trouvés à travers le pays, il a effectivement l'air de revêtir trois des caractéristiques de la bête mythique: 1. ses pattes arrières sont plus longues que celles de devant; 2. il est dépourvu de poils ; 3. il fait flipper.

Ceci dit, plusieurs indices me font penser que ce truc pourrait être bidon. D'abord, ses yeux n'ont pas l'air naturels. Puis, cette touffe de cheveux débile ressemble bien trop à une crête pour être vraie. Enfin, il ressemble à un chien que quelqu'un aurait balancé par-dessus bord. Ou un truc dans le genre.

Le fait, cependant, que le cadavre sente la chair flétrie et que sa bouche soit remplie de mouches constitue pour Josh une preuve suffisante pour croire que, peu importe ce qu'est ce truc, il s'agit bien d'une créature vivante ou, pour être exact, qui a vécu. Et si vous regardez bien la deuxième photo, dans laquelle le cadavre est positionné horizontalement, vous pourrez apercevoir quelques mouches sur son ventre (je pensais qu'il s'agissait de ses tétons au départ). Donc, à moins qu'un blagueur se soit amusé à disposer ici son chef d'œuvre débile, je ne prends pas de risque en affirmant que cette chose était bien constituée de viande (j'ai une théorie selon laquelle il existerait un groupe d'artistes s'amusant à éparpiller leurs sculptures de chair sur les plages des Etats-Unis – et peut-être même dans d'autres pays qui n'ont rien à foutre des « monstres » et qui en conséquence, ne réagissent pas).

Lundi matin, si vous êtes intéressés par ces trucs qui sont pour la plupart des mammifères à moitié rôtis, je posterai peut-être la totalité de mon entretien avec Josh et, après ça, l'interview que je vais faire aujourd'hui de l'éminent cryptozoologiste, Loren Coleman – le mec qui a nommé, puis démystifié le Monstre de Montauk. D'ici là, amusez-vous bien à essayer d'analyser les photos.

PS : On n'est pas fixés sur l'appellation « Le Demonoïd de San Diego », donc n'hésitez pas à nous suggérer d'autres noms dans les commentaires. Si l'un d'entre eux nous plaît, on l'utilisera et vous serez éternellement connu comme le mec ou la meuf qui s'est suffisamment intéressé(e) au supposé monstre de la mer pour lui trouver un nom. Jusqu'à présent, les meilleurs noms proposés par les mecs du bureau sont Bebop (comme le phacochère mutant des Tortues Ninja), le porc châtré de San Diego, Johnny Rotten, ou juste « Diego ». Mais, allez, on peut tous faire beaucoup mieux que ça.