Fukushima, mon amour
Photo

Fukushima, mon amour

Il y a tout juste cinq ans, cet accident nucléaire forçait des milliers d'habitants à quitter leur maison.
11 mars 2016, 5:50pm

Ces photographies sont le résultat de huit voyages à Fukushima depuis l'été 2011. La ville n'est qu'à une heure et demie de Tokyo. Lors de ma première visite, le silence régnait. Puis, peu à peu, la vie a repris le dessus. Aujourd'hui, des gens vivent à Fukushima.

La ville de Soma, dans la préfecture de Fukushima, est située à un peu plus de 20 kilomètres au nord de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi. Soma était une ville de pêcheurs prospère. Aujourd'hui, est est déserte.

Le village de Iitate est situé à 40 kilomètres de la centrale. Les fortes rafales de vent ressenties le 11 mars 2011 ont poussé le nuage radioactif vers ce village. Aujourd'hui, la plupart des habitants vivent encore dans des logements provisoires fournis par le gouvernement.

Les anciens habitants de Iitate avaient l'habitude de profiter des grands espaces caractéristiques des maisons du village. Aujourd'hui, ils vivent dans des appartements de 30 mètres carrés.

J'ai eu la chance de pouvoir discuter avec Mme Kanno – la dame sur les photos ci-dessous. Elle rigole en se souvenant de la fois où elle a dû chasser un sanglier sauvage de son jardin. Ses yeux s'humidifient lorsqu'elle évoque un paysage qu'elle ne pourra jamais oublier.

Ces photos sont tirées du livre de Kaz Senju, Fukushima : Forgotten Lanscape. Suivez-le sur Instagram.