FYI.

This story is over 5 years old.

Stuff

Dan Perino a placardé des milliers d’affiches dans tout New York pour trouver une petite amie

À ce jour, cet homme cherche toujours une petite amie – idéalement de trente ans sa cadette.
10.11.14

Au cours de ces derniers mois, j'ai vu le visage de Dan Perino dans tout le quartier de Greenwich Village. Avec son crâne chauve et son regard impénétrable, il est devenu une figure incontournable de New York. Depuis plusieurs semaines, il placarde des dizaines de milliers d'affiches sur tous les lampadaires, les boîtes postales et les murs qu'il croise sur son chemin. Ses annonces sont très claires : Dan y précise qu'il est « à la recherche d'une petite amie », avec une brève description de sa personne et son numéro de téléphone.

« Je cherche vraiment une petite amie. Ce n'est pas une blague », décrit l'annonce de Dan. « Je suis juste fatigué d'être célibataire et j'espère rencontrer la bonne personne. Je suis un artiste professionnel et une personne très créative. Vous savez déjà qui vous êtes. Je suis ouvert à toute relation qui puisse aboutir à quelque chose de concret. »

Publicité

Ses dernières annonces comportent des demandes de dons pour sa ca​mpagne Indiegogo. Dan souhaite réaliser un docum​entaire sur sa recherche de l'âme sœur – pour le moment, il n'a pas récolté grand-chose. Je l'ai appelé pour boire un café avec lui et vérifier s'il avait eu plus de chance en amour qu'avec sa collecte de fonds. Quand nous nous sommes rencontrés, il semblait un petit peu nerveux, ce qui m'a tout de suite mis à l'aise.

VICE : J'ai vu une de vos affiches en août. Vous faites ça depuis combien de temps ?
​Dan Perino : Ça va faire environ dix semaines.

Combien avez vous reçu d'appels jusqu'à présent ?
​J'en ai compté 6 000, mais j'ai perdu le fil après. Là, je dois en être à plus de 7 000. Je reçois surtout des appels d'hommes ou de journalistes. On me fait des blagues en permanence. Encore aujourd'hui, j'ai reçu un appel d'un homme qui s'est fait passer pour une femme. Il m'a donné son adresse et demandé si je voulais bien lui raser les parties. J'ai dit que je le ferais pour 8 000 dollars.

Combien d'appels sérieux avez vous reçu ?
​Le premier jour, j'ai eu un rendez-vous, et CBS News m'a appelé. Au moins 90% des appels que je reçois sont des farces. Mais les gens ont regardé les infos et constaté que je n'étais pas fou. Depuis, de nombreux médias m'ont contacté.

Vous avez eu combien de rendez-vous jusqu'ici ?
​J'en ai eu 86 en neuf semaines. Mon record, c'est 36 rendez-vous en 10 jours. Ça fait énormément de rencards.

Mais vous n'avez toujours pas trouvé l'amour?
​Non. Je continue de chercher.

Publicité

Les gens vous reconnaissent dans la rue ?
​On m'arrête entre 15 et 20 fois par jour. Je suis une sorte de micro-célébrité maintenant. J'ai des appels provenant d'Afrique et du monde entier. Des gens m'appellent pour me souhaiter bon courage, parfois des passants m'interpellent dans la rue pour me dire « On est à fond avec toi ! ». Je n'y prête plus trop attention maintenant. J'ai aussi reçu des menaces de mort.

Ah ouais ?
Des filles m'ont appelé à 3h du matin pour me laisser un message, mais leur copain  découvrait ensuite mon numéro sur leur téléphone et me rappelaient pour gueuler : « Pourquoi est-ce que ma copine t'appelle ? Si je te vois placarder une autre affiche, je te bute. » C'est le genre de message auquel j'ai le droit tous les jours.

Qu'est ce qui vous a donné envie d'afficher ces annonces ?
Avant toute cette histoire, j'affichais déjà des posters pour trouver un job de comédien, avec la même photo. Mais ça faisait un moment que j'y pensais. J'ai rencontré une artiste, et je lui ai demandé si elle voulait qu'on dîne ensemble. Elle m'a refoulé, et j'ai eu comme un déclic à ce moment-là. Ça fait trois ans que je n'ai pas eu de copine. Le lendemain, j'ai mis des affiches partout dans la ville. Sincèrement, je ne m'attendais pas à recevoir une telle attention.

Qu'est-ce que vous espériez, alors ?
​Je pensais que j'allais trouver une petite amie au bout d'une semaine, et que toute cette histoire s'arrêterait aussi sec. Je m'étais dit que c'était une bonne idée : personne n'avait encore fait ça, et je me suis pas mal fait copier depuis. J'ai vu un Canadien et un Italien faire la même chose, mais je pense être le premier – et le plus vieux de tous.

Publicité

Vous avez quel âge ?
J'ai ​51 ans. J'ai été marié pendant quelques années, ça fait maintenant quinze ans que j'ai divorcé. J'ai une fille qui a 17 ans.

Qu'est-ce qu'elle pense de tout ça ?
​Elle n'a fait aucun commentaire, mais ses amies m'ont reconnu sur internet. J'ai hâte de faire mon documentaire, ça me permettrait d'avoir encore plus de visibilité.

Parlez-moi de ce documentaire, d'ailleurs.
​J'ai eu huit appels de réalisateurs intéressés par un documentaire, mais ils m'ont tous expliqué qu'ils ne pouvaient pas me payer. Sans déconner, ils comptaient filer 150 euros à leur caméraman sans me donner le moindre centime. Puis une jeune fille m'a contacté, et j'aime beaucoup ce qu'elle fait. Son grand-père est une sorte de réalisateur célèbre.

J'ai déjà entendu parler de lui ?
​Probablement. Mais je ne veux pas citer son nom sans sa permission. Nous avons besoin que tout soit planifié et que l'argent soit prêt pour pouvoir commencer à filmer. On montrera quelques événements qui se sont produits à chacun de mes rendez-vous – il va falloir que je les rejoue.

Comment se passent vos rendez-vous, en général ?
​J'apporte toujours une rose rouge. Je commence toujours par emmener la fille au restaurant, puis nous allons au pub pour faire une partie de billard. Je dépense entre 200 et 300 euros à chaque rendez-vous, ça me ruine un peu.

Comment vous faites pour vous rappeler de chaque rendez-vous ? Vous prenez des notes ?
​Non, plus maintenant. Je le faisais au début. J'écrivais tout, mais c'était impossible à tenir.

Publicité

Vous avez déjà eu plusieurs rendez-vous avec une même personne ?
​Oui, ça a dû arriver quatre fois. Je suis sorti avec cette fille qui s'appelait Samantha. Elle boit beaucoup trop, mais c'est une vraie fêtarde et elle est magnifique. J'étais très heureux de la revoir. J'ai aussi vu une autre femme plusieurs fois, elle m'a appelé en me disant qu'elle avait 45 ans. Mais après réflexion, je veux une fille qui aurait entre 20 et 30 ans – je veux pouvoir fonder une famille. [Il reçoit un appel] Tiens, encore un appel, vous voulez le mettre dans votre article ? Oui, bonjour ? Je suis occupé. [Il raccroche] Encore un tocard.

Qu'est ce qu'il vous a dit ?
​« Salut. »

C'était un mec ?
​Oui. En général, quand j'entends des gloussements ou d'autres personnes en arrière-plan, je raccroche immédiatement. Les gens n'arrêtent pas de me faire des farces, mais sincèrement, je me demande ce qu'il y a de drôle dans tout ça.

Photo : Dennis Veteran

​Quel est le rendez-vous le plus bizarre que vous ayez jamais eu ?
​J'ai eu un rendez-vous aussi bizarre que romantique. Il sera inclus dans le documentaire.

Une fille m'a appelé – elle souffrait d'un léger bégaiement. Elle m'a expliqué qu'elle avait vu mon affiche et qu'elle voulait absolument me rencontrer. Elle a ajouté : « Tu habites où, exactement ? Je vais t'envoyer une voiture. » Une énorme limousine est arrivée devant chez moi et m'a conduit jusqu'à un hôtel. La fille m'a ouvert la porte de sa chambre, et elle ne portait rien d'autre qu'un teddy. J'ai refermé la porte derrière moi, et elle m'a tout de suite embrassé en agrippant mon pénis. Elle était déchaînée. C'était une magnifique blonde de 25 ans, pas très grande, avec des yeux bleus. Elle m'a dit des trucs sympa, type « Je te laisserai me prendre n'importe où » ou encore « Tu es exactement comme sur la photo ». Quand je lui ai dit que je cherchais une relation sérieuse et que je ne voulais pas juste m'envoyer en l'air, elle était un peu contrariée.  Elle s'est allongée sur un canapé et m'a demandé de lui chanter une chanson. Je lui ai avoué que je ne savais pas chanter et j'ai commencé à lui lire un livre, puis elle s'est endormie.

Publicité

Vous n'avez pas songé aux sites de rencontre ?
Je les connais presque tous, mais je ne veux pas être enfermé chez moi devant mon ordinateur. J'en possède un, mais je ne me rappelle même pas de la dernière fois où j'ai été dessus. Toutes mes affiches ont été réalisées par quelqu'un d'autre, pour trois centimes pièce.

Combien en avez-vous imprimées ?
​Probablement 30 000. Le Guinness m'a informé que j'avais battu le record du monde de la plus grande attention médiatique à partir d'un simple flyer. Un tas de new-yorkais m'ont dit qu'ils allaient faire pareil, mais ils ont misérablement échoué.

Pour quelle raison ?
​Parce que personne ne va les appeler. Les gens m'appellent parce que toutes mes affiches sont complètes. J'ai vu deux affiches sans numéro de téléphone, ça disait juste : « Si vous nous voyez marcher dans East Village, faites nous signe. »

Qu'allez vous faire de votre célébrité si vous trouvez une petite amie ?
Je ferai de mon mieux pour y mettre fin.​

Est-ce que vous pensez qu'être le « mec du flyer » est devenu plus important pour vous que de trouver une copine ?
C'est une très bonne question. La plupart des gens me demandent s'il s'agit d'une expérience sociale ou d'un projet artistique, ce genre de truc. Mais je veux juste trouver une petite amie. J'arrêterais de placarder des affiches une fois que j'en aurais trouvé une. Je ne cherche pas une petite aventure, je veux vraiment trouver l'âme sœur.

Publicité

Vous m'avez expliqué que vous aviez repoussé une jeune fille, ça ne vous arrive jamais d'aller plus loin ?
​Je ne l'ai jamais dit avant, mais j'ai couché avec environ 86 femmes depuis le début de cette histoire.

Ça arrive fréquemment, en fait ?
​Oui, à la plupart des rendez-vous. Mais jamais avec la bonne personne. Une fois, j'étais avec une fille qui m'a sucé pendant que je regardais The Honeymooners. Puis je me suis dit: « Mais putain, qu'est-ce que tu fous là ? Concentre-toi sur ce que tu veux vraiment. » Du coup, je me suis levé, j'ai enfilé mes vêtements et je suis parti sans dire un mot.

Est-ce que vous pensez que la plupart de vos rendez-vous ne cherchent qu'une aventure d'un soir ?
C'est le cas la plupart du temps. Je vais me répéter, mais je veux vraiment une copine, pas juste avoir des relations sexuelles.

Quels sont vos critères ?
​Je recherche une copine. Elle doit être vraiment sexy. Pas une femme trop âgée, elle doit avoir entre 25 et 30 ans. Elle doit me soutenir dans ce que je fais. Si je fais un film ou un documentaire, elle doit être à mes côtés. Je ne veux pas d'une femme qui ne soit pas jolie. Je veux un putain de mannequin.

Hmm, OK. Merci beaucoup, Dan.

Suivez Jules Suzdaltsev sur Twit​ter.