FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

PARIS - LE TRES ETRANGE FESTIVAL

7.9.09

Il est rare qu'un festival puisse se targuer d'être « étrange », bien que le fait de dormir dans des tentes Decathlon dépliantes en 2 secondes chrono entre deux verres en plastique de bière chaude sur un coussin péteur (une blague d'un pote d'enfance gênant), puisse largement être associé au domaine du surnaturel. Mais qu'en est-il lorsqu'il s'agit d'un festival de cinéma, dans le forum des Halles et qui ne diffuse que des films tellement inconnus qu'ils sont introuvables sur Surreal Moviez ?Avouez que c'est étrange. Et c'est encore plus étrange lorsqu'on sait que ces films inconnus sont aussi très étranges et explorent les contrées reculées étranges de notre cerveau duquel on n'utilise que 10%, ce qui m'a toujours paru relativement étrange. Jusqu'à dimanche prochain, L'Étrange Festival diffusera des films underground de maintenant (Canine de Yorgos Lanthimos, Breathless de Ik-Jun Yang) et des classiques du gouffre d'autrefois (Nosferatu, Capucine ou Harcelée de Yasuharu Hasebe) des films au nom débile tels que La Goulve réalisés par des cinéastes gays au nom débile tels que Bruce La Bruce. On y diffusera aussi Heavy Metal in Bagdad ce jeudi 10 septembre à 17h30. Et on aura même droit à l'étrange présence de notre chroniqueur cinéma Al Batard, qui nous a fait un top des meilleurs films du festival. Ramenez-vous.