FYI.

This story is over 5 years old.

Vice Blog

DES REVIEWS NORMATIVES DU MONDE ARABE

1.4.11

Vous avez probablement remarqué que la Méditerranée est en feu. Depuis l'immolation d'un jeune marchand en décembre dernier, des soulèvements populaires ont éclaté en Tunisie, en Égypte, en Libye, au Yémen, au Bahreïn, au… bref, heureusement qu'entre temps l'épicentre de la catastrophe à venir s'est déplacé au Japon, parce qu'on avait cessé de comprendre quoique ce soit depuis un bon moment. Comme la situation est trop inintelligible pour que le continent africain puisse espérer sortir de l'actualité et rentrer dans l'Histoire, on s'est dit qu'on allait clarifier ça.

TUNISIE

C'est quoi cette histoire de classes moyennes, de jeunesse précaire et de réseaux sociaux ? Je soupçonne Edwy Plenel d'avoir détourné votre grand soir au prétexte qu'il partage avec vous une moustache et la certitude tenace qu'il est urgent de dénoncer des trucs. Oh, les Tunisiens déjouent le péril vert. Oh, ils sont matures. Oh, ils prennent leurs tickets pour le Printemps de Bourges des peuples. Mais c'est insupportable ! Si j'étais vous, je serai super vénère que l'image projetée sur ma révolution par la communauté internationale ressemble à un enfant nommé Jules. En attendant laissez-moi tranquille, je n'ai aucune formidable leçon de démocratie à recevoir de la part d'un peuple qui n'a pas tué son roi.

ÉGYPTE

On pourrait penser que mon bagage universitaire me permet d'y voir suffisamment clair dans le jeu des puissances pour justifier ce revirement de smiley, d'une rue arabe l'autre. Pas du tout. En même temps personne ne le peut et moi au moins j'ai jamais prétendu avoir une opinion sur quoi que ce soit. J'ai de l'affection pour les gens entraînés dans des choses qui les dépassent : on forme des comités populaires sous l'influence des éditions La Fabrique, on rétablit quelques valeurs comme le courage et la sincérité, et puis on se retrouve à confirmer l'embrasement de toute une aire civilisationnelle. Vous venez de signer le CDI du droit des peuples à disposer d'eux-mêmes.

LIBYE

« Ha ha, leur dictateur a une garde rapprochée d'amazones et fait des discours pétés sur la drogue d'Al-Qaïda ! ». C'est ça, associez des jpeg bien choisis pour comparer Kadhafi à des animaux ou à d'autres personnes moches. Et maintenant qu'on retrouve des tronçons de corps découpés au bord des routes ? Oh, tout ce que voulait la France c'était être un peu l'Amérique. Reprendre des villes, tenir des positions. Ouais, ben quelle que soit ma fascination angoissée pour l'état d'exception, la suspension de la normalité et le feu nucléaire, cette merde me ferait presque regretter l'époque où l'Histoire était encore finie (c'est-à-dire 2010).

SYRIE

En voilà d'autres qui prennent un malin plaisir à me mettre au pied du mur de la honte. Est-ce que vous tenez à me faire avouer qu'à ce stade on ne sait plus quel exemple tirer de vos massacres, qu'on n'avait pas prévu de s'intéresser à vous si longtemps, qu'on a cessé de retenir et de situer cette suite d'évènements confus et indistincts depuis que la Libye nous a fourni l'occasion d'une apothéose ? Gagné. C'est plutôt ballsy de prouver que l'Occident est peuplé de connards à ce prix là. Vous méritez plus qu'un émoticône qui se marre, les désespérés. Si dans 20 ans mes enfants s'avisent de me demander « Et toi, où étais-tu à cet instant ? Qu'as-tu fait ? », je leur répondrai d'aller se faire foutre.

BAHREÏN

Alors, voyons voir ce qui se passe dans ce petit royaume : le gouvernement vient d'anéantir la grosse statue de perle qui tenait lieu de point de rassemblement aux manifestants ; les blagues de leurs flics comprennent des allusions aux viols en réunion ; l'Arabie Saoudite, le Qatar et les Emirats ont envoyé leurs troupes contrer le complot insurgé depuis deux semaines ; il y a même des vidéos de gens qui se font abattre sur Youtube. Eh oui, le désert du Bahreïn est peuplé exclusivement de faits.

ALGERIE, MAROC

Attention, le Maghreb, restez vigilants ! Non, je n'ai aucun diagnostic à propos de l'islamisme qui avance voilé. En revanche ces petits soulèvements me donnent l'impression que vous vous y êtes mis dans l'unique but de faire chier vos voisins et nos démocrates. Ça va, vous découvrez l'impertinence ; mais la dernière mise en garde que l'Europe reste en mesure de vous adresser, c'est une injonction à fuir à tout prix la spirale de l'ironie (et à fuir tout le reste, si vous pouvez).

YEMEN, IRAK, IRAN, JORDANIE

C'est impossible de se prononcer sur ces dominos de dominions alors que je me relève à peine de mon échec pas trop cuisant à me prononcer sur la marinière de l'équipe de France de foot. L'ordre mondial dans lequel j'ai vécu pendant ces 22 ans était un long morceau de drone répétitif dont on n'ose pas s'avouer qu'il est chiant par amitié pour son prescripteur, où une fois par décennie des avions qui voulaient vaguement détruire l'Empire donnaient raison à Paul Virilio. A présent, je me rends compte qu'il y a autant d'effondrements qui se produisent à un moment donné que de fichiers .zip sur un blogspot de musique expérimentale. Alors ne m'en demandez pas trop. Fabrice Del Dongo aussi était dans la brume jusqu'à ce qu'on lui fasse remarquer que cette brume était Waterloo. Je ne peux pas être de toutes ces batailles, j'attends seulement la dernière guerre.

ABDELAZIZ BOUTEFLICKR