Aux États-Unis, la fracturation hydraulique a déjà transformé le paysage

Des photographes ont documenté les débuts de la fracturation hydraulique, qui promet de prolonger l'industrialisation des campagnes américaines pendant encore quelques décennies.
19 juillet 2016, 7:00am
Photo: Martha Rial/Marcellus Shale Documentary Project

Les progrès réalisés en matière de fracturation hydraulique, également appelée fracking, ont transformé l'extraction de gaz naturel difficile d'accès en opération rentable.

Aux États-Unis, les machines de forage ont commencé à se répandre comme une trainée de poudre le long des schistes de Marcellus, une formation géologique de roches sédimentaires située sous la Virginie-Occidentale, la Pennsylvanie, l'Ohio et l'État de New York. Selon ses partisans, il s'agirait là d'une source d'énergie bon marché plus propre que le charbon et susceptible de créer des emplois bien rémunérés ; ses détracteurs, quant à eux, s'inquiètent de la pollution de l'air, de l'eau, et de l'industrialisation croissante de l'Amérique rurale.

Le photographe Brian Cohen est allé observer les opérations d'extraction dans la région de Pittsburgh, où il habite. Et il en a ramené des photos surprenantes.

« Nous assistons à un moment décisif, en Pennsylvanie en particulier ; c'est certainement le plus gros bouleversement qu'ait connu l'histoire de l'énergie en Pennsylvanie depuis plusieurs générations, » déclare Cohen. « On peut constater comment la mise en œuvre d'une politique énergétique affecte la vie des personnes, que vous soyez en faveur de cette politique, ou non. »

Cohen a monté le projet documentaire Marcellus Shale (MSDP) en 2011 avec les photographes locaux Lynn Johnson, Scott Goldsmith et Martha Rial, ainsi que les photographes de Philadelphie Noah Addis et Nina Berman du New Yorker, pour enquêter sur les situations litigieuses autour de la fracturation. Après une première série de photos en 2012, le groupe est de retour avec un nouveau membre, le documentariste et producteur multimédia Joe Seamans, et une autre exposition qui couvre cette fois l'Ohio, la Virginie-Occidentale et le voisin géologique de Marcellus, le Shale d'Utica.

Avec l'aide de l'ONG de protection de l'environnement FracTracker Alliance, il est sorti de ce travail une exposition de 80 photos, des vidéos tournées par Berman, trois cartes interactives et deux présentations multimédias.

Marcellus Shale Documentary Project: An Expanded View sera exposée à la fin du mois au Centre des Arts de Pittsburgh et Cohen espère que, comme la précédente, elle aura un retentissement international.

Photo: Brian Cohen / Marcellus Shale Documentary Project

L'usine de traitement gaz cryogénique MarkWest Bluestone, à proximité d'Evans City, Butler County, Pennsylvanie.

L'usine a transformé le site rural en complexe industriel majeur. Selon les calculs de Cohen, il s'étend sur plus de 500m au fond de la vallée.

Photo: Brian Cohen / Marcellus Shale Documentary Project

Le réseau de puits Fuller actuellement en développement en Ohio permettra l'extraction profonde de gaz. L'histoire de l'extraction est longue dans cette région, de l'extraction du charbon en puits en passant par les mines à ciel ouvert en passant par le forage non conventionnel (euphémisme pour « fracturation hydraulique »).

Photo: Lynn Johnson / Marcellus Shale Documentary Project

Carrie Hahn travaille avec les résidents lésés par l'industrialisation. Elle a réalisé récemment que ce combat, frustrant, épuisant, devra être mené sur le très long terme.

L'industrialisation menace les communautés Amish où les familles mènent une vie de fermiers traditionnels.

Photo: Martha Rial / Marcellus Shale Documentary Project

Une vue aérienne de l'embranchement ferroviaire construit pour soutenir l'augmentation de la production à MarkWest Bluestone.

Martha Rial / Marcellus Shale Documentary Project

Le sable utilisé pour la fracturation est transféré au TransFlo Depot à Hazelwood, un quartier de Pittsburgh. Les autorités locales et les résidents doivent faire face à la dégradation des routes, aux problèmes de sécurité, au bruit, à la poussière, et à l'augmentation considérable du trafic des camions consécutifs au boom de l'extraction de gaz naturel en Pennsylvanie.

Photo: Nina projet Berman / Marcellus Shale Documentary Project

Les émissions vues par caméra FLIR (ou imagerie infrarouge frontale, qui permet de visualiser le rayonnement infrarouge au lieu de la lumière visible ; on appelle également cette technologie « imagerie thermique ») au niveau d'un d'un évent à proximité du Costello Well Pad Dimock, Pensylvannie, 2014.

Image: Nina Berman / Marcellus Shale Documentary Project

Cette image composite a été réalisée à l'aide de 1764 images elles-mêmes compilées à partir d'un lot de 5121 photo prises par Frank Finan, résident de Hop Bottom. Il a utilisé une caméra Bushnell qui a filmé durant plus de 91 heures du 26 avril au 30 avril 2013. Les images montrent l'augmentation de la circulation des camions passant en face de la maison de Rebecca Roter. Brooklyn, PA. La photo de la machine de forage a été prise à Rome, Pennsylvanie, par Nina Berman en 2011.

Photo: Noah Addis/Marcellus Shale Documentary Project

Vue d'une foreuse sur le site de PDC Energy à Salesville, Ohio, le 2 octobre, 2014. Des puits sont forés en Ohio, Pennsylvanie et Virginie-Occidentale afin d'extraire le gaz des schistes de Marcellus et Utica, des formations rocheuses qui dans le bassin des Appalaches. Les sociétés minières injectent des fluides à haute pression dans les puits afin de fracturer les roches et libérer le gaz.

Photo: Noah Addis/Marcellus Shale Documentary Project

Vue de la centrale électrique FirstEnergy RE Burger à Shadyside, Ohio, le 31 janvier 2016. Les chaudières au charbon de l'usine ont été arrêtées en 2011 et le site a été fermé en 2015. On prévoit de le réhabiliter afin de le transformer en usine d'extraction de l'éthane, qui sera transformé en éthylène, utilisé dans l'industrie pétrochimique.

Photo: Scott Goldsmith/Marcellus Shale Documentary Project

Préparation des opérations de fracturation hydraulique après forage. On distingue un étang dédié au reflux hydrique, sur la droite.

Photo: Scott Goldsmith/Marcellus Shale Documentary Project

Bus de militants anti-fracturation se rendant à la cérémonie d'intronisation du gouverneur de Pennsylvanie, Tom Wolf, en janvier 2015.

Les prix du gaz naturel se sont effondrés au cours des deux dernières années, avec des conséquences dramatiques sur l'économie américaine. Mais il y a encore près de 10 000 puits actifs en Pennsylvanie seule, les plates-formes de forage continuent leurs activités, les camions et les trains continuent de rouler.