Les filles, ces démons
Culture

Les filles, ces démons

Dans les illustrations de Polly Nor, les femmes dévoilent leur côté obscur.
18 janvier 2017, 7:40am

Depuis le début des temps, on a cherché à diaboliser la femme. Du pêché originel d'Eve au Diable s'habille en Prada en passant par les procès pour sorcellerie au Moyen-Âge, les femmes sont facilement accusées de tous les maux. Une artiste prend le contre-pied de tous ces procès et revendique le côté obscur de la féminité. Dans le monde étrange de Polly Nor, toutes les femmes ont un double : une diablesse rouge et cornue, qui se balade toujours à poil. Elle se cache sous leur carapace de peau humaine et hante leurs fantasmes.

Se rapprochant de l'univers fantasmagorique de Max et les Maximonstres, les illustrations de Nor n'oublient pas d'inclure les nouvelles technologies. « Mon travail est beaucoup inspiré par le mode de vie de ma génération en ligne, l'exploration de l'auto-représentation et le sentiment d'anxiété qui se cache derrière », dit la jeune Londonienne à Creators. Que ses sujets prennent des selfies dans un miroir ou se masturbent face à l'écran de leur téléphone, chaque image est enracinée dans l'ère digitale.

On vous laisse découvrir son univers ci-dessous, avec en bonus le clip que Nor a réalisé pour son ami le chanteur anglais Chelou.

Nobody Knows

Up All Night

Got 2 Get Through This

Almost There

It Got Loose

Devil Skin

Too Good For You

Caught Up

thinkingboutyou_web_862.jpg

Thinking About You

Pour retrouver le travail de Polly Nor, allez faire un tour sur son site ou sur Instagram.