FYI.

This story is over 5 years old.

Design

Le futur du tourisme spatial passe par une montgolfière de la taille d'un stade

Le projet World View vous emmènera bientôt voir l'infini d'un peu plus près.
4.7.14

Le tourisme spatial est aujourd'hui toujours plus proche de la science fiction que du voyage organisé par le Club Med. Les projets Virgin Galactic ou SpaceX, pourtant pionniers du genre, accumulent les retards et ne sont toujours pas d'actualité, quand bien même ils auront fait longuement parler d'eux. Si pour le moment la situation semble un peu à l'arrêt, il se pourrait bien que le projet suivant relance enfin l'odyssée spatiale pour tous.

Publicité

Parce que les vacances à la Grande Motte ça va bien cinq minutes, l'entreprise World View s'est lancée dans le développement d'une montgolfière adaptée aux très hautes altitudes. Le concept utilise donc un immense ballon gonflable, et immense n'est ici pas peu dire puisque selon le site du projet, on parle de la taille d'un stage de foot plutôt Maracanā que municipale.. Fait d'un film en polyéthylène ultra résistant, il se tient au dessus d'une voile de parachute elle aussi considérablement gigantesque. Ce système permet au pilote de contrôler la direction du module habitable dans lequel quelques heureux pourront admirer l'infiniment grand par l'une de ses trois baies vitrées.

World View, ainsi que son partenaire la Paragon Space Development Corporation, ont confié le design de cette capsule au studio anglais Priestmangoode. Son directeur, Nigel Goode, explique dans un interview pour Wired, l'importance de l'atmosphère futuriste qu'il a voulu insufflé dans ce projet "Si vous vous embarquez dans un voyage spatial, il faut que ce qui vous entoure ressemble un minimum à ce qu'on peut attendre d'une telle expédition. Il faut que chacun des éléments fasse sentir aux passagers qu'ils font partie de quelque chose d'extraordinaire."

Le plan est d'envoyer ces touristes d'un nouveau genre à quelques trente kilomètres au dessus de la surface terrestre, assez haut pour pouvoir observer les bords de notre planète et l'espace à perte de vue – mais pas assez pour être réellement dans l'espace, puisqu'à trente kilomètres on se trouve toujours dans l'atmosphère terrestre. On peut d'ailleurs conduire à cette altitude des études similaires à celles pratiquées dans ISS. Une raison de plus de suivre de près le développement de cette montgolfière de l'extrême.  L'équipe de World View est tout à fait confiante quant à sa capacité à réussir là où tant d'autres ont failli. Il est possible de réserver son ticket pour l'espace dès maintenant pour la somme de 75 000 dollars (et 5000 de garantie). L'avenir seulement nous dira si s'offrir un voyage dans l'espace avant même les essais du projet n'est pas un poil risqué.

Publicité

Retrouvez ci-dessous quelques visuels de ce projet gonflé :

Images via

Merci Wired