VICE Sports

Un après-midi avec les ultras du KB United

Depuis 2012, des anciens ultras du PSG ont investi les tribunes du club de futsal du Kremlin-Bicêtre, en banlieue parisienne.
4.5.17

Du Parc des Princes au gymnase Jacques-Ducasse du Kremlin-Bicêtre. À quelques heures du coup d'envoi, les dizaines d'ultras du KB United prennent l'apéro. Whisky, bière, pastis, fumette… on prend des forces avant de donner de la voix. Cet après-midi, leur équipe affronte le Toulon Élite Futsal. Un adversaire de taille qui est loin de les impressionner : « On va les déchirer 8 à 3 ! », martèle un supporter.

Publicité

Depuis leur arrivée, les ultras du Kremlin-Bicêtre font parler d'eux pour l'ambiance qu'ils mettent en tribune. Un phénomène inédit dans l'univers du futsal, qui démarre début 2010 : « On a débarqué lorsque les dirigeants du PSG ont expulsé les ultras », explique l'un d'entre eux, un verre de whisky coca à la main. Issus des tribunes d'Auteuil et de Boulogne, ces supporters reconnaissent « ne rien connaître du futsal à l'origine ».« Au départ nous sommes venus encourager un ami qui jouait au KB. Depuis on s'est pris au jeu », sourit un jeune homme. Si le joueur en question n'évolue plus au KB United, les ultras, eux, sont restés fidèles au club. « C'était son choix de partir, on ne lui en veut pas. Nous avons pris l'habitude d'être ici et nous ne comptons pas changer d'avis. »

« Ici l'ambiance est tranquille, il n'y a pas autant de pression que dans le football. On se retrouve entre copains et on passe un bon moment. Les rapports sont bons avec le club et notre équipe est loin d'être dégueulasse », justifie un ultra. Au-delà du club, le dynamisme du futsal est aussi à l'origine de ce coup de foudre : « C'est un sport très intense. Le rythme est soutenu et on ne s'ennuie jamais. J'ai pratiqué le basket à un niveau professionnel et j'en retrouve certains aspects », poursuit l'intéressé. « À un niveau professionnel… sur la Playstation ! », taille un de ses amis. Fou rire général.

Lire la suite sur VICE Sports.