Sports

Des parlementaires russes accusent FIFA 17 de "propagande homosexuelle"

En Russie, le maillot spécial présent dans le mode Ultimate Team du jeu d'EA Sports passe mal. Des parlementaires réclament même une interdiction du jeu.
08 décembre 2016, 11:11am

En novembre, la Premier League a montré son soutien à la communauté LGBT : les joueurs portaient tous des lacets aux couleurs arc-en-ciel, les mêmes couleurs qui étaient présentes sur les brassards de capitaine. Un soutien à l'association Stonewall qui s'est aussi immiscé dans le monde des jeux vidéo : EA Sports a reproduit ces lacets arc-en-ciel dans le jeu FIFA 17 et a permis aux joueurs du mode Ultimate Team de récupérer un maillot spécial gratuitement.

Un geste qui n'est pas passé en Russie : des parlementaires ont appelé à ce que le gouvernement russe interdise le jeu, qui va à l'encontre d'une loi de 2013 qui interdit la "propagande homosexuelle". Irina Rodnina, une ancienne patineuse artistique qui a remporté trois médailles d'or olympique pour l'URSS a demandé à ce que les autorités « vérifient les conditions de distribution du jeu sur le territoire fédéral de la Russie. » Le député communiste Valery Rashkin a, lui, demandé à ce que les autorités ordonnent à EA Sports « d'introduire des changements au code source du jeu ou de changer la classification par âge, et s'ils refusent d'adopter les mesures correctives nécessaires. »

Chaque joueur de FIFA russe a pourtant déjà été confronté à telle "propagande" l'an dernier : le maillot extérieur du Rayo Vallecano était ainsi orné d'une bande arc-en-ciel sur la poitrine. le club madrilène reversait 7 euros de la vente de chaque maillot à une association luttant pour les droits des homosexuels.

Rayo playing in their rainbow strip tonight. Great shirt for a number of great causes. pic.twitter.com/214DOWEmhX
— AtléticoFans (@AtleticoFans) January 14, 2016