FYI.

This story is over 5 years old.

Sports

Deron Williams met un buzzer beater sur la tête des jaloux

Un shoot au buzzer de patron pour le meneur des Mavericks qui permet à Dallas de battre Sacramento sur le fil.
6.1.16

Qui n'a pas daubé un jour sur Deron Williams ? Depuis deux-trois ans, le désormais meneur des Mavericks n'est plus trop le flamboyant joueur qu'il fut au Utah Jazz, en plus d'avoir, paraît-il, un caractère qui ferait démissionner ses entraîneurs.

Mais Deron a tout de même de beaux restes, et quand on a été clutch-player un jour, on reste clutch-player toujours. Il l'a prouvé dans la nuit de mardi à mercredi face aux Sacramento Kings. Deux prolongations, quelques centièmes de secondes à jouer, deux points de retard et il sort ça :

116-117 pour les Mavericks et 25 points au total pour le meneur. De quoi se rappeler au bon souvenir de D-Will.