Publicité
Tech by VICE

Une entreprise transforme les cendres des défunts en vinyles

Devenez le plus goth de vos potes morts.

par Madison Margolin
26 Janvier 2017, 10:27am

Ça peut avoir des airs de sacrilège, mais un petit groupe de créatifs britanniques ont décidé de commémorer leurs proches disparus en ne se contentant pas de photos, d'enregistrements audio ou de cendres précieusement conservées dans une urne, mais en créant un mélange des trois.

L'idée est assez simple : ils utilisent des cendres humaines pressées pour créer des disques vinyles. La boîte fondée par Jason Leach, And Vinyly, s'est faite connaître pour cela dès 2010. En gros, la compagnie propose de préserver littéralement une partie du défunt, sous la forme d'un objet qui vous rappelle la personne qu'il ou elle était.

Cette vidéo Youtube intitulée Hearing Madge montre en quoi le fait de créer un vinyle à partir des cendres d'un défunt est à la fois "une bizarrerie" et "un moyen de se souvenir tendrement". Plutôt que de disperser les cendres d'un proche disparu dans la mer, par exemple, celles-ci sont pressés dans un vinyle tout frais juste avant que celui-ci soit gravé.

Même si ça gâche un peu le son, en le rendant moins clair, c'est un peu le but : ces "grésillements" qu'on entend proviennent directement des cendres, et on entend donc en quelque sorte le son produit par le défunt par-dessus celui du disque.

L'entreprise propose aussi un service baptisé RIV - pour "Rest in Vinyl" - dans lequel le nom et les dates du défunt, ainsi qu'un portrait, sont dessinés sur la pochette du disque, en utilisant là encore des cendres mélangées à la peinture.

"C'est un peu plus intéressant que de passer l'éternité dans une urne sur une cheminée", assurait Leach à Wired en 2010.