La grande mosquée de Québec ciblée par une attaque terroriste
Photo : Francis Vachon/La Presse Canadienne
Quebec

La grande mosquée de Québec ciblée par une attaque terroriste

Tout ce que l'on sait sur la fusillade qui a fait six morts.
30.1.17

Six personnes ont été tuées et huit autres blessées dans une fusillade au Centre culturel islamique de Québec à Sainte-Foy dimanche soir. Le Centre hospitalier de l'Université Laval a précisé lundi midi qu'on ne craint plus pour la vie d'aucun des blessés. Selon le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), les victimes sont des hommes âgés de 39 à 60 ans.

La police confirme avoir un seul suspect entre les mains, soit Alexandre Bissonnette, 27 ans, de Cap-Rouge. Les autorités avaient initialement annoncé avoir deux suspects en état d'arrestation, mais elles se sont ravisées lundi après-midi, indiquant que l'autre personne arrêtée dans le cadre de l'enquête avait été relâchée. Lors d'une conférence de presse lundi matin, le surintendant Martin Plante de la Gendarmerie Royale du Canada s'était prononcé comme quoi ni l'un ni l'autre des deux suspects étaient connus des services policiers. Plante avait ajouté qu'il est « trop tôt pour savoir quelles accusations seront déposées » contre eux et que l'enquête se poursuit quant à leurs motivations.

Publicité

Le premier ministre Philippe Couillard et le ministre de la Sécurité publique Martin Coiteux ont affirmé que le gouvernement traitait l'attentat comme « un acte terroriste ».

L'attaque est survenue un peu avant 20h, lors des prières. Une cinquantaine de personnes étaient présentes au Centre culturel qui est également connu sous le nom de grande mosquée de Québec. Bissonnette a par la suite été appréhendé près de la mosquée alors que l'autre a été intercepté près du pont de l'île d'Orléans, à une vingtaine de kilomètres du site du drame. Ce dernier a lui-même contacté la police pour lui signaler où il se trouvait.

La mosquée a été le site de nombreux incidents haineux au cours des dernières années : en juin, une tête de porc portant la mention « bonne appétit » (sic) avait été laissée à son entrée; en 2014, des affiches sur lesquelles était inscrit le message « Islam hors de chez moi » avaient été placardées sur sa porte; et en 2011, les messages « Fuck les Arabes » et « White power », ainsi qu'une croix gammée, avaient été peints sur l'immeuble.

Selon le recensement de 2011, la Ville de Québec compte 6760 résidants de confession musulmane, soit environ 0,9 % de la population.