Publicité
Munchies

À Toulouse, une orgie de déchets pour lutter contre le gaspillage

Soupes, ratatouille et brochettes de fruits : ce week-end, plusieurs milliers de Toulousains ont goûté à un repas concocté avec des trucs condamnés à être jetés à la poubelle.

par Philippe Kallenbrunn
25 Juillet 2016, 11:06am

Photo : Philippe Kallenbrunn

Un repas savoureux, simple et équilibré, concocté avec des trucs condamnés à être jetés à la poubelle : ce 23 juillet, plusieurs milliers de Toulousains ont goûté ce concept sur les allées Jules-Guesde.

Les aliments ? Donnés par des supermarchés, des magasins bios et des producteurs de la région. 800 kg de melons, 500 kg de pêches, 300 kg de bananes ou encore 300 kg de pommes ont ainsi pu être réunis. Record : 150 kg de courgettes ont été récupérés chez un seul et même producteur du Lot !

Photo : Philippe Kallenbrunn

Toutes les photos sont de l'auteur.

Le stockage de ces quasi-déchets, collectés en moins de deux jours, s'est opéré dans des plateformes frigorifiées. Le jour même, il a fallu décharger deux camions, dont un 12 m3 frigorifique rempli jusqu'à la gueule, afin de poursuivre l'opération pelage-épluchage amorcée la veille. Plus de 200 bénévoles se sont mobilisés pour la préparation et le service de ces agapes inédites. Tout ça pour quoi ? Sensibiliser le public au gaspillage alimentaire.

Banquet des 5000 toulouse 1

Lola Doitteau, à l'origine du projet.

« Nous travaillons à ce projet depuis six mois, explique Lola Doitteau, et j'en suis un peu à l'origine. J'effectue mon service civique chez France Nature Environnement (FNE) Midi-Pyrénées et, dans ce cadre-là, on m'a demandé de réfléchir à une action à mener autour de la lutte contre le gaspillage alimentaire. J'ai prospecté et j'ai trouvé cette idée lancée à l'origine par l'association anglaise FeedBack, dont le rayonnement est mondial. Le premier repas a été organisé à Londres en 2009 puis d'autres ont suivi, à New-York, Washington, Paris, Marseille, Lille, Nantes, Cannes. Mais rien de tel n'avait encore été fait dans le Sud-Ouest. »

Banquet des 5000 toulouse 2

Une bénévole en pleine préparation. Toutes les photos sont de l'auteur.

Le mouvement Disco Soupe s'est associé à FNE Midi-Pyrénées pour coorganiser ce « Banquet des 5 000 », dénomination officielle de ce grand raout. En croisant leurs réseaux, les deux entités ont pu mobiliser les donateurs de fruits et légumes. Et c'est ainsi que ratatouilles, gaspachos, salades variées et brochettes de fruits ont pu être servis gratuitement aux passants et aux curieux interpellés par l'épluchage collectif en live, sous l'immense barnum dressé pour la circonstance.

Banquet des 5000 toulouse 4

Clou du spectacle, les vélos smoothies amenés par Biocoop : l'énergie produite par le pédalage permet la mise en route du mixeur ! Dès lors, à chacun sa recette, tout est possible : de la soupe fraîche aux jus de fruits. De l'obsolescence des robots quand les mollets bossent…

En marge du repas lui-même, délivré tout au long de l'après-midi, le « Banquet des 5 000 » a aussi permis de présenter en un lieu unique les différentes initiatives du « faut pas gâcher » local, à l'instar du Gourmet bag (un doggy bag, en plus raffiné) ou de Ceci & Cela, l'épicerie sans emballage où l'on achète tout en vrac. « Je suis adepte du mouvement Zero Waste, témoigne Hugues, la cinquantaine fringante et le militantisme en bandoulière. Il y en a marre de ce monde où l'on balance tout n'importe comment. La nourriture est un besoin élémentaire, et c'est bien pour cela qu'elle ne devrait plus créer la moindre trace de déchets. »