Publicité
Food by VICE

« J’AI VU UN RAT », le pire code promo de tous les temps

Ce n’est probablement pas la ristourne la plus diplomate de l’histoire de la gastronomie mais ça fait toujours 30 balles de moins à payer sur la note à la fin.

par Gigen Mammoser
06 Février 2017, 11:00am

La dernière fois que vous avez utilisé un bon de réduction, c'était probablement pour l'ouverture du Subway dans le centre commercial d'à côté – « Trois cookies achetés, trois offerts ». Quand un restau décide de vous offrir une partie de l'addition, vous êtes plutôt du genre à vous méfier.

Au Fat's Asian Bistro de Folsom en Californie, la méthode est toute autre et un reçu de caisse du restau le prouvant a pas mal circulé sur Internet. Dessus, on peut lire « Seen a rat » (« a vu un rat »), phrase d'apparence modeste, imprimée en lettres noires, à côté d'un discount totalement arbitraire de 30 dollars et 95 cents (28,80 euros).

LIRE AUSSI : Tokyo est sur le point d'être envahi par une horde de rats-ninjas
Screenshot ABC News

Screenshot ABC News
« Il y a un rat dans mon restaurant »

L'addition améliorée a donc été payée par une cliente qui prétend avoir vu un rat alors qu'elle était en train de manger. Elle a signalé la présence du rongeur à un serveur puis, plus rien. Aucun manager ne s'est déplacé à sa table pour lui donner des explications. Le serveur est finalement revenu, lui proposant un dessert gratos avant de lui filer la douloureuse et la ristourne devenue célèbre dans le monde entier.

Les restaus n'ont pas vraiment de règle écrite en matière de gestes commerciaux ou comment faire face à un client traumatisé par un rat. Il n'y a pas de cadeau-type pour tenter d'amadouer les insatisfaits. Certaines adresses proposent bien des offres totalement chelou basée sur la taille de la barbe du client quand d'autres acceptent les bons de réduction vieux de trois décennies.

La réaction de Fat's Asian Bistro apparaît néanmoins comme la moins intelligente de toutes. Il y a des méthodes beaucoup plus efficaces pour que l'information ne circule pas à grande échelle.

LIRE AUSSI : Un restaurant de Moscou sert des burgers au ragondin

Kevin Fat, le manager du restau en question, a apporté son soutien au personnel. Il admet que la réponse de son employé n'était pas spécialement adéquate et qu'il ferait mieux de potasser le Que-sais-je du bon petit restaurateur : « Ce n'est pas une attitude normale ».

Depuis, un inspecteur de l'hygiène s'est déplacé jusqu'au restau. Il n'a pas vu une seule trace d'infestation ou même de rongeur. Sa théorie ? Le rat aurait tout simplement traversé la rue et serait rentré par mégarde dans le restau. Puis dans les annales du web et dans la postérité. Bien joué Ratatouille.