Bernio Jordan Enzo Verhagen  football
Photo tirée d'Instagram @berniov28. (Photo courtesy de Cape Town City FC)
Sports

La folle arnaque du footballeur amateur qui a signé dans quatre clubs en un an

L’ailier hollandais Bernio Verhagen a signé avec quatre clubs dans quatre pays, sans jouer un seul match.
18 décembre 2019, 8:51am

Il y a quelques mois, Bernio Jordan Enzo Verhagen, 25 ans, a pris une initiative surprenante pour un joueur de football amateur. Il a sauté dans un avion pour jouer pour le club FC Dinamo-Auto Tiraspol en Transnistrie, une république dissidente de Moldavie ayant déclaré son indépendance en 1990.

Le FC Dinamo-Auto Tiraspol est un club amateur qui n'a même pas de stade. Verhagen n’est resté avec eux que pour une courte durée et n’a jamais été titulaire. Il est retourné peu de temps après aux Pays-Bas et j'en ai profité pour lui demander de nous raconter son voyage en Transnistrie. Après la diffusion de l'entretien, j’ai reçu quelques messages d’auditeurs inquiets me mettant en garde contre Verhagen qui aurait été impliqué dans des cas de fraude à la carte de crédit.

Quand je l’ai interrogé à ce sujet, il a répondu que ce n'étaient « que des rageux » et il m’a demandé leurs noms. Je ne lui ai pas donné, mais quelque chose avait l’air de clocher. J’ai décidé de le surveiller un peu. Étonnamment, cette année, il était déjà allé en Afrique du Sud, au Chili et au Danemark.

1574690320697-WhatsApp-Image-2019-06-26-at-122833

Verhagen lors de sa présentation au FC Dinamo-Auto. Photo FC Dinamo-Auto.

Quand j’ai vu sur Twitter que Cape Town City FC avait annoncé Verhagen comme l’un de ses nouveaux joueurs, j’ai été surpris. Verhagen n’avait pas joué un seul match en Transnistrie, et Cape Town City FC est un club important en Afrique du Sud. Mais fait étrange, Verhagen a quitté le club du Cap au bout d’un mois seulement, encore une fois, sans jouer un seul match. Il est réapparu aussitôt chez Audax Italiano, un club évoluant en première division chilienne. Quelques mois plus tard, Verhagen était parti, sans avoir joué un seul match.

La fois suivante, j’ai entendu parler de lui le 5 novembre. Viborg FF, un club danois vainqueur de la coupe en 2000 a publié un communiqué sur son site, disant que Verhagen avait signé. Il allait porter le numéro 28.

Juste avant que Viborg ne le présente officiellement comme l’un des joueurs, Verhagen s’est fait interviewer par le journal chilien La Tercera, sur Skype. Verhagen a confié qu’il avait quitté le Chili avec sa copine chilienne, Nayaret Muci, également présente pour l’aider à traduire.

1574978888921-Screen-Shot-2019-11-25-at-122057

Selon La Tercera, juste avant l’interview, Muci avait publié des stories sur son compte Instagram accusant Verhagen de la tenir prisonnière au Danemark, de la battre et de cracher sur elle. Quand les journalistes l’ont interrogée, Muci a répondu qu’il était difficile « de vivre avec une personne qui ne vous laissait pas sortir de l’hôtel », mais que tout allait « bien » maintenant. Plus tard dans l’interview, Verhagen a dit qu’il avait quitté Audax Italiano parce que les joueurs étaient racistes et l’appelaient « gorille » ou « esclave. » Verhagen n'a jamais voulu communiquer le nom de son agent.

Cette interview est très étrange et préoccupante, elle pose plus de questions qu’elle n’apporte de réponses. Qui représente actuellement Verhagen ? Pourquoi ne cesse-t-il de quitter les équipes et signe des contrats à travers le monde s’il ne joue pas ? La police danoise pourrait-elle aller voir comment va sa copine ? Je l’ai recontacté au sujet de son agent sur WhatsApp. « Je vous prie de me laisser tranquille », m’a-t-il répondu.

1574979044524-VerhagenViborg

Verhagen à sa présentation avec Viborg FF. Photo Viborg FF.

Contactée, la Fédération royale néerlandaise de football (KNVB) a confirmé que Verhagen avait joué Willem II, un club hollandais de première division, durant une saison en 2009. Depuis, il s’était inscrit dans trois autres clubs amateurs hollandais. Même si le KNVB doit être au courant quand un joueur hollandais est transféré dans un club international pour la première fois, aucun de ses départs à l’étranger n’avait été enregistré.

Selon les données les plus récentes du KNVB, Verhagen était enregistré au club hollandais Den Dungen jusqu’à cette année. J’ai appelé leur recruteur Marcel van Krieken, qui m'a dit que Verhagen avait joué quatre matches avec Den Dungen et « il ne sortait pas vraiment du lot. » Il a ajouté qu'il était très agréable, mais qu’il ne comprenait pas pourquoi les clubs professionnels s'intéressaient à lui.

Le FC Dinamo-Auto Tiraspol en Transnistrie n’a pas répondu à nos demandes d'entretien, et depuis le club a supprimé de son site l'info annonçant le recrutement de Verhagen.

Selon Julian Bailey, porte-parole de Cape Town City FC, Verhagen était arrivé « via une agent très proche du club », mais il ne connaissait pas le nom de l’agent. Avant que Verhagen n’arrive, ils avaient vu une vidéo de lui balle aux pieds. « Le président du club l’avait trouvé bon et lui avait donc proposé un contrat. » Mais quand Verhagen est arrivé à Cape Town City FC, il n’était pas en forme et devait s’entraîner tout seul. « On n'a pas pu voir s’il allait atteindre le niveau que nous avions vu sur la vidéo, a affirmé le club. Mais il avait une bonne attitude. »

Selon Cape Town City FC, Verhagen est parti peu après parce qu’il voulait retourner en Europe. En réalité, il a rejoint le Chili et le club d'Audax Italiano. Lorenzo Antillo, le président d’Audax, a coupé court aux questions en disant : « Je ne préfère pas en parler. J’ai été impliqué dans quelque chose que je n’avais pas demandé. »

Pendant ce temps au Danemark, quelques histoires étonnantes ont commencé à circuler. Le site d’actualité du football Bold a parlé à Verhagen, qui leur a dit qu’il avait fait des essais dans des clubs comme Næstved et Randers – deux clubs danois – dans le passé. En voulant vérifier ces informations, Bold a appris ignoraient qui était Verhagen. Ce dernier s’entraînait donc tout seul au Danemark, comme à Cape Town.

Ensuite, le journal danois Politiken a révélé des anecdotes. Verhagen se serait fait passer pour un joueur du FC Copenhague au Danemark, afin de séduire une femme avant de lui voler son argent et ses bijoux. Peu après ces révélations, Viborg FF a publié un long communiqué expliquant qu’il pensait avoir signé Verhagen via Stellar Group, une immense agence représentant des grands noms comme Gareth Bale.

En réalité, le club l’avait engagé sur la base d’emails frauduleux, de documents et d’appels d’un ou de plusieurs personnes prétendant travailler pour Stellar Group. L’un des responsables du club a assuré qu’il échangeait presque chaque jour avec Mo Sinoush, le soi-disant PDG de Stellar Group. Ils envisageaient de vendre Verhagen à un club chinois qui s’y intéressait. Bien-sûr, les lettres du club chinois étaient elles aussi fausses.

C’est seulement quand Verhagen est arrivé à Viborg qu’ils ont réalisé qu’ils s’étaient fait arnaquer. En y regardant de plus près, on s’est aperçu que les emails de Stellar Group venaient d’un compte finissant en « .co » au lieu de « .co.uk ». Viborg travaille actuellement avec le vrai Stellar Group pour entamer des poursuites.

Le 26 novembre, Viborg a annoncé qu’il avait mis fin au contrat du joueur. Un jour plus tard, Verhagen a été arrêté au Danemark pour suspicion de vols et agressions sur plusieurs personnes, y compris Nayaret Muci, et a été inculpé pour fraude le 3 décembre. Il semble que l’improbable histoire de ce joueur qui n’a jamais passé une minute sur un terrain est venue à sa fin.

VICE France est aussi sur Twitter, Instagram, Facebook et sur Flipboard.