La vidéo « Bonne fête Kevin » fête ses dix ans aujourd’hui
Capture d'écran, Youtube
Culture

La vidéo « Bonne fête Kevin » fête ses dix ans aujourd’hui

On a demandé à des Kevin ce qu’ils pensaient des «Enweille Kevin estie continue comme çô.»
27.9.18

Il y a exactement dix ans jour pour jour, une vidéo était uploadée sur YouTube, marquant la culture populaire québécoise à jamais.

Dans un décor typiquement queb, un groupe de personnes pas pire torchées enregistrent une vidéo pour souhaiter le bon anniversaire à Kevin, un homme dont on ignore tout, à part qu’il a 24 ans, qu’il aime se prélasser dans le spa avec sa chaîne, son bracelet et sa bague argentés, et qu’il a beaucoup d’amis.

Publicité

« Heille dites toutes un mot, esti, pour Kevin, câlisse. »

Difficile de dire avec certitude ce qui cause la viralité d’une vidéo, mais il faut admettre qu’« Un petit mot pour Kevin » avait tout pour passer à l’histoire.

Il y a une indéniable poésie dans ce plan-séquence filmé à la première personne; dans les guirlandes d’affiches de Molson Dry qui habillent les clôtures et le patio, le gyrophare rouge posé dans un coin, la profusion de cannettes de Molson Ex et de bouteilles de bière vides, le parasol à l’effigie de la bière Tornade, les deux VTT, les t-shirts de Labatt 50, des Nordiques, de Fox Racing.

Mais surtout, il y a quelque chose d’unique dans l’authenticité de ces personnes complètement pétées qui sacrent comme des charrues pour transmettre leurs meilleurs vœux à leur hôte, le Great Gatsby de la banlieue québécoise : le légendaire Kevin.

Bonne fête Kevin

La vidéo contient plusieurs perles, qui valent la peine d’être soulignées pour les 10 années de ce bijou. Comme ces mots doux :

« Moé, la première fois que je l’ai rencontré, j’avais envie de le frencher. »

« Kevin, bonne fête mon tabarnak, t’es un esti de trou de cul. »

Ou ces autres mots doux :

– Enweille un petit mot pour Kevin!

– Mange de la marde.

– Enweille toé.

– Mange ma saucisse hahahahhahaha.

Et il y a ce mystère non résolu :

– Aye Crisse! Bonne fête Kevin! Je suis sûr que t’attendais pas à ce que je soye là, heeeein?

– Non, moi non plus!

Publicité

Que s’est-il passé? Pour quelle raison aurait-on dû présumer que cet homme mystérieux au regard sombre ne serait pas présent à la fête de Kevin? L’histoire ne le dit pas, et 10 ans plus tard, cette question nous hante toujours.

Mettons en lumière cette curieuse transaction de serpent :

– Salut mon chum, t’as un beau serpent, m’a te l’acheter dans deux semaines.

– Ben non, un mot pour Kevin, pas pour moé!

Le serpent a-t-il été acheté deux semaines plus tard? OÙ EST LE SERPENT.

Quel impact pour le Québec?

Après un million de visionnements sur YouTube, la vidéo a fait sa marque dans l’imaginaire collectif des Québécois. Rares sont les personnes qui n’ont jamais entendu ou même cité le célèbre « Enweille Kevin estie continue comme çô. »

Mais comment chiffrer son impact?

Dans une étude qui n’a rien de scientifique, VICE observe que le prénom « Kevin » était en déclin depuis 1994, mais que, depuis la publication de la vidéo, le nombre annuel de nouveau-nés nommés Kevin est passé sous la barre des 100.

Coïncidence? Peut-être. Peut-être pas.

Ce qu’en pensent quelques Kevin du Québec

La vidéo a fait basculer les anniversaires des Kevin à jamais… ou presque. VICE a interrogé quelques personnes portant le prénom de Kevin pour voir quelles conséquences cette vidéo avait eues sur leur vie.

Kevin Fréchette

« C’est sûr qu’à chaque année je l’entends plus dans la période juste avant et le jour de ma fête, mais ça revient une fois de temps en temps. Ça n’a peut-être pas de rapport, mais je pense que cette vidéo a affecté le jugement que les gens ont des Kevin. Le monde nous prennent moins au sérieux, ou quelque chose du genre. »

Publicité

Kevin Hotte

« J’ai particulièrement aimé les gens qui m’envoyaient des remix! Je crois que tous les Kevin du Québec ont été marqués par ce gars-là! J’avais même mis le refrain de ce mix-là comme sonnerie de téléphone quand le dubstep était super populaire à l’école, haha. »

Cliquer ici pour écouter un exemple de remix dubstep .

Kevin Galipeault

« Autant qu'au début j'étais vraiment tanné de l'entendre que là je m'y suis résigné et j'embarque dans la joke! »

M. Galipeault nous a d’ailleurs donné pour preuve sa description de photo profil Facebook, qui se lit ainsi : « Après tous ces messages d'« Enweille Kevin », j'ai décidé d'enweiller cette année! Directeur aux affaires politiques et externes – REMDUS 2018-2019. »

« Ça résume assez bien mon apport à la joke. »

Pour plus d'articles comme celui-ci, inscrivez-vous à notre infolettre.

Kevin Comtois

– Ça n'a rien changé à ma vie… à part avoir une personne par année qui te sort la citation avec un smile dans la face, parce qu'elle sait que la joke est saturée au max.

– Juste une?

– Disons que le nombre est en décroissance annuelle. […] Je n'ai jamais capoté sur la vidéo. Mais certaines années, ça pouvait être plus abusif dans notre gang, mais juste à les ignorer et ils passaient à autre chose hehe.

Sur ce, bon anniversaire à tous les Kevin du Québec.

Justine de l'Église est sur Twitter.