FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

La marche pour le climat de New York rassemble des milliers de personnes

Des centaines de milliers de manifestants dimanche dans les rues de Manhattan pour exiger une action concrète lors du sommet extraordinaire de l’ONU sur les changements climatiques qui se tiendra à New York mardi 23 septembre.
12.10.14
Photo par John Minchillo/AP

Des centaines de milliers de manifestants ont défilé pour le climat dimanche dans les rues de Manhattan, des bannières et des tournesols de papier à la main, scandant des slogans, pour exiger une action concrète lors du sommet extraordinaire de l'ONU sur les changements climatiques qui se tiendra à New York mardi 23 septembre.

Prenant d'assaut le quartier de Midtown à Manhattan, les manifestants se sont rassemblés pour soutenir mère nature à deux jours du somment de l'ONU, où les pays vont devoir poser les bases d'un nouveau plan de contrôle des émissions carbone. Toutefois, aucun accord contraignant n'est attendu d'ici la conférence sur le climat qui se tiendra à Paris à la fin de l'année prochaine.

Publicité

2800 défilés se sont tenus dans 166 pays autour du globe. À Paris, 5000 personnes selon la police, 25 000 selon les organisateurs, ont battu le pavé de la place de la République à l'hôtel de ville. La manifestation a surtout mobilisé les jeunes ; le Front de Gauche et Europe Écologie faisaient partie des partis politiques présent dans les cortèges, aux côtés d'ONG telles que Greenpeace ou Oxfam, et de personnalités comme Nicolas Hulot ou encore le chanteur Patrice.

#MarcheClimat avec @N_Hulot. pic.twitter.com/IM38ifkygP

— Jean-Luc Mélenchon (@JLMelenchon) 21 Septembre 2014

À New York, 310 000 personnes se sont rassemblées, alors que les organisateurs en attendaient seulement 100 000. Cette marche impressionnante n'aurait pas pu se tenir à un meilleur moment, une semaine à peine après que des scientifiques ont annoncé que les températures de l'été ont été les plus hautes depuis qu'on les enregistre.

La marche pour le climat vue du ciel.

Bien que très bruyant - un défilé de groupes interreligieux, d'apiculteurs, de militants de droits des animaux chantaient « il n'y a pas de plan B », ou encore « je ne peux pas nager - le rassemblement s'est déroulé paisiblement.

Samantha Bresler, étudiante à Brookline, Massachusetts, est partie de chez elle à 5 heures du matin dans l'un de 400 bus affrétés pour la marche. Brandissant une pancarte avec l'inscription « This planet is a hot mess » (cette planète est un boxon brûlant), elle a confié à VICE News qu'elle avait déjà participé à plusieurs manifestations pour l'environnement mais qu'elle n'avait jamais vu de tel rassemblement.

Publicité

« On peut voir toutes sortes de gens, des vieux, des jeunes, même des gens qui ne s'entendent pas vraiment entre eux », observa Samantha Bresler. « Mais tous sont venus, pour soutenir la même cause ».

At — United Nations (@UN)September 21, 2014

"À la marche pour le climat, Ban Ki-moon a signé la pétition @Avaaz qui appelle a une action pour le climat en 2014.

Le long de la marche, près de la 58ème rue, des écrans géants diffusaient les vidéos des autres défilés qui se sont tenus ailleurs dans le monde, dans des pays aussi lointains que la Turquie ou l'Afrique du Sud.

Une bande de célébrités (Leonardo DiCaprio, Mark Ruffalo), des chefs religieux, des politiques et de potentiels candidats à la présidence ont rejoint les manifestants sous l'oeil vigilant de la police. Un imposant dispositif a été mis en place, et des hélicoptères tournaient au-dessus des cortèges.

Leonardo DiCaprio joins the march. — Natasha Madov (@sulfurica)September 21, 2014

Leonardo DiCaprio rejoint la marche/.

"Fracking is a regressive technology,

— Bianca Consunji (@biancaconsunji)September 21, 2014

"Le gaz de schiste" est une industrie régressive" dit @MarkRuffalo. "Je serai un hypocrite si je n'étais pas là."

Le maire de New York Bill de Blasio, qui a annoncé ce weekend une refonte de l'efficacité énergétique, et des critères plus écologiques pour la ville faisait partie de la foule, avec d'autres conseillers de la ville et deux sénateurs américains.

Publicité

L'ensemble des projets de lois présentés vendredi au conseil municipal de New York vendredi est la première étape vers les engagements de la ville de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80% d'ici 2050. Les textes de lois visent également à baisser les coûts d'énergie dans les bâtiments publiques, à promouvoir le covoiturage, le vélo et les emplois verts, et un abandonment progressif des combustibles fossiles. Ces changements, espère le maire, convaincra les propriétaires à faire des efforts similaires.

The legendary primatologist Jane Goodall. Also DeBlasio and Gore. Mystery man at right w/ ear thing. — Will Dizard (@willdizard)September 21, 2014

Le légendaire primatologue Jane Goodall. Avec De Blasio et Gore. Un homme mystère à leurs côtés avec un truc à l'oreille.

Hangin with my colleagues — Jumaane D. Williams (@JumaaneWilliams)September 21, 2014

Avec mes collèges du @NYCCouncil

Le défilé, long de plus de 3 kilomètres a mis la circulation au pas, chose rare à Manhattan.

Yvonne Cather est venue avec une délégation de 70 personnes représentant différentes communautés originaires de Wichita, dans le Kansas. « C'est merveilleux », a-t-elle déclaré à VICE News. « Il faut descendre dans la rue dès qu'on peut. Ils disent qu'on fait 6 kilomètres de long»

« Et ce n'est que le début », ajouta Yvonne Cather.

À 13 heures, un moment de silence a été observé avant d'être rompu par une cacophonie de cornes, de sonnettes de bicyclette, de sifflets, de papier bulle, en somme tout ce que les manifestants avaient sous la main pour sonner l'alarme sur le changement climatique.

Publicité

Une énorme fête prévue sur la 11ème avenue, entre la 34ème et la 38ème rue était prévue pour conclure la marche et sonner le coup d'envoi de d'autres festivités.

RT — Climate Reality (@ClimateReality)September 21, 2014

Des signes géniaux à la marche pour le climat !

Alice Speri de VICE News a participé à ce reportage. 

Suivez Liz Fields sur Twitter: @lianzifields