FYI.

This story is over 5 years old.

Crime

Une ville de Bavière réussit à faire marcher des nazis contre le nazisme

Les habitants d'une ville de Bavière ont transformé l'annuelle parade néonazie en marche caritative pour soutenir ceux qui veulent quitter des groupes nazis.
19.11.14
Photo via YouTube/Rechts gegen Rechts

Tous les ans, un groupe néonazi se rend dans une petite ville allemande pour rendre hommage à un célèbre lieutenant d'Hitler qui y a été enterré. Cette année les habitants de la ville ont piégé leurs visiteurs en transformant leur marche en une collecte pour une association antinazie. Ils ont récolté 10 000 euros.

Le dignitaire nazi Rudolf Hess s'est suicidé en prison en 1987 et a été enterré à Wunsiedel, une ville de Bavière qui compte environ un millier d'habitants. Depuis plus de 20 ans, des groupes fascistes organisent tous les ans un festival et une marche en son honneur. Malgré les interdictions, les actions en justice et la désapprobation des habitants, quelques centaines de néonazis s'y rendent tous les ans en pèlerinage, à l'occasion de Volkstrauertag, une fête de commémoration des soldats morts au combat qui a lieu à la mi-novembre.

Publicité

Samedi, plus de 250 personnes ont participé à la marche annuelle, sans savoir que se cachait parmi eux un groupe d'activistes locaux qui ont convaincu les commerces et les habitants de la ville de donner 10 euros pour chaque mètre parcouru par les néonazis.

Une vidéo tournée par les organisateurs de cette opération « Rechts gegen Rechts », (nazis contre nazis) montre la procession. La plupart des participants, vêtus de noir ont des tambours attachés à leur poitrine, tandis que d'autres portent des torches et des bannières.

Les organisateurs de l'opération ont appelé cet événement « La plus involontaire des marches ». Des signes moqueurs étaient postés tout au long de la route, où l'on pouvait lire « Si seulement le Führer savait ».

Les néonazis n'ont appris qu'ils participaient à une collecte de fonds qu'en franchissant la ligne d'arrivée, où un certificat les remerciant pour leur contribution leur a été distribué. L'argent collecté a été reversé à EXIT Deutschland, qui soutient les anciens néonazis désireux de changer de vie.

Depuis un bout de temps, les habitants de Wunsiedel en ont assez des touristes néonazis. Ils sont parvenus à convaincre la famille de Rudolf Hess de l'enterrer ailleurs, mais les rassemblements ont continué.

« On veut montrer tout ce qui peut être fait, toutes les autres actions que l'on peut mener. On peut faire plus que bloquer les rues ou baisser les stores, » a déclaré l'organisateur de Rechts gegen Rechts, Fabian Wichmann, à l'agence de presse DPA, rapporte le Guardian.

D'après les chiffres du gouvernement, on estime que 9600 militants néonazis sont encore actifs en Allemagne. Les néonazis ont des sièges au parlement de deux États et ont un représentant au parlement européen. Le conseil constitutionnel allemand envisage d'interdire le plus vieux parti d'extrême droite, le parti national démocratique d'Allemagne.

Suivez Kayla Ruble: @RubleKB