Culture

Comment Internet a essayé d’enquêter sur l’affaire Troadec ?

Une fois de plus, Internet a tenté une enquête parallèle sur un fait divers opaque. Et une fois de plus, il a échoué.
6.3.17
La maison de la famille Troadec à Orvault , le 2 mars 2017. REUTERS/Stephane Mahe

C'est l'histoire d'une enquête « hors-norme », des propres mots du procureur de Nantes. Les disparus d'Orvault, Pascal et Brigitte Troadec, 49 ans, et leurs deux enfants, Sébastien, 21 ans, et Charlotte, 18 ans, n'ont toujours pas été retrouvés. Ce lundi, le beau-frère de Pascal Troadec aurait avoué aux enquêteurs avoir tué la famille en raison d'un différend sur un héritage mal partagé. C'est l'ultime rebondissement d'une affaire qui a captivé des Internautes français qui ont voulu jouer aux fins limiers — sans grand succès.

Publicité

Rapidement après la disparition de la famille, les Internautes se penchent sur le fils Troadec, Sébastien. L'adolescent était membre du forum « 18-25 » sur le site jeuxvideos.com. Dès l'éclosion de l'affaire, ses « amis » virtuels se prennent alors d'affection pour « Sebi », qu'ils considèrent comme l'un des leurs. Ils tentent de le retrouver grâce à un faisceau d' « indices » laissés sur la toile.

Lors de leur enquête, des Internautes exhument notamment le compte Twitter du fils Troadec sur lequel ils retrouvent un tweet troublant, qui laisserait penser qu'il aurait prémédité sa mort. Plusieurs médias s'interrogent alors sur la personnalité de Sébastien Troadec, qui devient le principal suspect dans cette affaire — sans qu'aucune preuve ne permette d'incriminer le jeune homme.

Face au déferlement de posts d'enquêteurs en herbe, l'équipe de modération du forum 18-25 poste un message de « mise au point » sur l'affaire Troadec dès le 26 février, soit dix jours après la disparition de la famille. Objectif : clore les débats.

« L'enquête a été trop loin, » peut-on lire sur le site. « Désormais tout topic (sujet, NDLR) en rapport avec ça sera supprimé directement. Dites-vous que ça peut être blessant pour ceux qui le connaissaient de le voir accusé + le pseudo a été hacké ce qui est inacceptable. Merci de vous limiter à Discord désormais. Sachez que ce forum c'est pas le FBI et que à vouloir aller trop loin, ça peut retarder la vraie enquête. »

Publicité

La discussion se déplace donc sur une chaîne de la plateforme en ligne Discord, accessible à tous. Son titre ? « L'affaire de la disparition d'un Khey ». Le « khey » (comprendre : frère, surnom que se donnent les forumeurs entre eux) en question, c'est Sébastien Troadec, dont la vie est passée au crible par des milliers d'internautes. Les administrateurs de la chaîne se sont même répartis en « teams » : les « Sherlocks », les « Zenkheytrices » et les « Zenkheytheurs ».

Au milieu de quelques articles de presse sur l'enquête, un flot continu de messages diffuse diverses théories sur la disparition de la famille. Certains membres indiquent être en cours, d'autres jouent à des jeux vidéo en même temps. Les posts défilent à une vitesse folle. L'onglet « #résumé » de la conversation permet de suivre l'avancement de l'affaire par points clés.

Après jeuxvideos.com et Discord, le mystérieux compte Twitter de « Valjeanjean » a pris le relai ce lundi matin en révélant des éléments de l'enquête qui n'avaient pas encore fuité dans la presse. Difficile pour le moment de savoir qui se cache derrière ce compte.

Ce n'est pas la première fois que des internautes se mobilisent pour résoudre une affaire judiciaire. En général, les fausses pistes sont légion. Lors de l'attentat de Boston en 2013, les utilisateurs de Reddit lançaient #findbostonbombers, un salon de discussion pour identifier les suspects. Sur la base d'indices fallacieux, ils désignent le jeune Sunil Tripathi, pourtant innocent. Il sera retrouvé mort noyé dans une rivière de la ville. Le directeur général de Reddit prend alors la mesure de l'influence de ses utilisateurs, évoquant une « chasse aux sorcières ».

Publicité

En France, l'affaire Dupont de Ligonnès avait entraîné la création de plusieurs groupes Facebook douteux. Ses membres écumaient l'Internet pour y glaner des informations sur la famille disparue. Ils avaient ainsi retrouvé les mails des époux Dupont de Ligonnès, et leurs messages sur divers forums. Un associé du père avait été traqué par les membres du groupe, qui lui envoyaient des messages jusque tard dans la nuit.

Sur le Discord dédié à la disparition de la famille Troadec, on trouve une chaîne dédiée à ce fait divers marquant. Toujours active. Pas plus tard qu'hier, un internaute se dit connaisseur du dossier. Réponse illico d'un autre : « Tu as une version ? »


MÀJ : À 17 heures, le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès a tenu une conférence de presse.

  • Le procureur parle de « litige successoral ». Le beau-frère de Pascal Troadec, Hubert C., était persuadé que le père de famille détenait des pièces d'or.
  • Hubert C, selon ses déclarations, se rend à Orvault le 16 au soir pour « espionner la famille ». Il souhaite en savoir plus sur les « pièces d'or ». Il rentre dans le garage, se cache dans la buanderie et attend que la famille aille se coucher.
  • Il rentre dans la maison pour récupérer une clé. Pascal et Brigitte Troadec se réveillent et descendent. Une altercation éclate entre Hubert C. et Pascal, qui serait descendu avec un pied de biche. Son beau-frère s'en empare et le frappe. Il tue le couple, puis Sébastien et enfin Charlotte.
  • Hubert C. informe sa compagne du meurtre. Le lendemain soir, il retourne à Orvault pour nettoyer. Le 18, il embarque les corps dans le véhicule de Sébastien et regagne son domicile du Finistère.
  • Le beau-frère nettoie ensuite la voiture avec sa compagne. Il conduit jusqu'à Saint-Nazaire, où il abandonne le véhicule.
  • Il semble que les corps ont été démembrés, selon le procureur. Une partie a été enterrée et l'autre brûlée.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR