Publicité
Allemagne

Pourquoi Merkel propose une interdiction du voile intégral ?

Lors de la conférence de son parti, la chancelière allemande s'est exprimée en faveur d'une interdiction partielle du niqab et de la burqa.

par Isabella Mackie
07 Décembre 2016, 11:25am

ASSOCIATED PRESS

La chancelière allemande Angela Merkel a proposé l'application d'une interdiction partielle de la burqa (voile intégral) et du niqab (qui couvre tout le visage sauf les yeux). S'exprimant à la conférence de son parti (CPD), Merkel a déclaré que la burqa et le niqab étaient « inappropriés » et que la loi allemande « prédomine sur les codes d'honneur, familiaux ou tribaux — il faut que cela soit énoncé clairement. »

Si certains de ses proches collaborateurs au sein du parti avaient précédemment proposé une disposition semblable, principalement pour des raisons de sécurité, la BBC rapporte que c'est la première fois que Merkel prend une position aussi claire sur le sujet.

Merkel a souvent été critiquée pour sa gestion de la crise migratoire, quand elle a ouvert les frontières allemandes pour laisser rentrer dans le pays des centaines de milliers de personnes qui fuyaient les conflits qui font rage au Moyen Orient et sur le continent africain. Pour certains observateurs, sa déclaration sur le niqab et la burqa permettent à la chancelière d'affirmer qu'elle n'est pas passée à gauche. S'exprimant sur les événements qui ont mené à l'augmentation de l'immigration en Allemagne, Merkel a déclaré qu'une « situation comme celle de l'été 2015 ne doit pas se répéter, et ne se répétera pas. »

L'AfD, le parti d'extrême droite allemand, capitalise sur la colère partagée par nombre d'Allemands quant à l'arrivée de migrants dans le pays, appelant régulièrement à des contrôles plus stricts aux frontières. Le parti développe aussi une politique anti-islam. Dans le manifeste du parti, on peut lire « l'islam n'a pas sa place en Allemagne. »

Une interdiction complète de la burqa irait à l'encontre de la juridiction allemande, mais une interdiction partielle permettrait de proscrire le port de ce voile intégral dans les lieux publics comme les écoles, les universités, et les aéroports. Merkel est restée floue quant à l'application précise du projet, indiquant seulement que la burqa « devrait être interdite partout où c'est possible ».

Si l'Allemagne interdit la burqa, le pays rejoindra notamment la France et la Hollande qui ont déjà appliqué cette règle. Dans ces pays, comme en Allemagne, seulement une infime minorité de femmes musulmanes portent le voile intégral. Ceux qui critiquent l'interdiction du voile intégral estiment qu'il s'agit simplement d'un positionnement politique visant à combattre les gains de popularité des partis d'extrême droite.


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez la page de VICE News sur Facebook : VICE News FR