Drogue

Malgré la légalisation, les ados américains fument moins de weed

Plus de 63 millions d'Américains habitent dans des États où on peut fumer légalement du cannabis à but récréatif. Pourtant, la consommation de cannabis n'augmente pas chez les adolescents américains.
14 décembre 2016, 12:45pm

Plus de 63 millions d'Américains habitent dans des États où on peut fumer légalement du cannabis à but récréatif. Pourtant, de nouvelles données montrent que la consommation de cannabis n'augmente pas chez les adolescents américains.

La 42ème étude annuelle appelée Monitoring the Future, commandité par le National Institute on Drug Abuse, a enquêté sur la consommation de cannabis des élèves de quatrième, de seconde et de terminale — et ce, dans tous les États-Unis. Elle a révélé que, dans son ensemble, le nombre d'élèves qui ont déclaré avoir consommé cette drogue est en baisse. La consommation d'alcool et de tabac connaît le même effet : leurs taux sont au plus bas depuis les années 1990.

« Je n'ai pas d'explication, » a dit le docteur Nora Volkow, directrice du National Institute on Drug Abuse, à U.S. News. « C'est en quelque sorte surprenant. On avait prédit — prenant comme base les changements en matière de légalisation, dans la culture aux États-Unis, ainsi que le nombre décroissant d'adolescents qui pensent que le cannabis est dangereux — que [son accès et son utilisation] allaient augmenter. Mais cela n'a pas augmenté. »

Voici les découvertes de cette étude :

  • Les élèves de quatrième sont moins nombreux que l'année dernière à déclarer avoir consommé du cannabis au cours du mois dernier. En 2016, 5,4 pour cent en avaient consommé, alors qu'ils étaient 6,5 pour cent à le faire en novembre 2015.
  • La consommation quotidienne de cannabis a également baissé chez les élèves de quatrième en 2016, atteignant 0,7 pour cent. Ils étaient 1,1 pour cent en 2015.
  • Parmi les élèves de terminale, 22,5 pour cent déclarent avoir consommé cette drogue au cours du mois et 6 pour cent déclarent le faire quotidiennement. Les deux cas restent relativement stables par rapport à l'année dernière.
  • Les taux de consommation de cannabis parmi les élèves de seconde reste stable comparés à 2015. Or, ils sont au plus bas depuis plus de deux décennies.
  • Actuellement, le cannabis et les cigarettes électroniques sont plus répandus que le tabac chez les adolescents.
  • Dans les États où le cannabis médicinal est légal, 38,3 pour cent des élèves de terminale ont déclaré en avoir consommé au cours de l'année dernière. Le taux est de 33,3 pour cent dans les États qui ne permettent pas un tel usage. Ce constat avait déjà été observé lors des enquêtes précédentes.

Lors des élections de novembre, de nouveaux États ont légalisé le cannabis. Désormais, ils sont 28 États, en plus de Washington DC, à avoir légalisé l'usage médicinal du cannabis. Sept États permettent également l'utilisation à buts récréatifs à tout citoyen majeur. Selon un sondage réalisé pour le gouvernement, les adolescents du Colorado sont moins nombreux à en fumer depuis que cet État a donné le feu vert à l'usage récréatif. Pourtant, nombre d'observateurs craignaient que la consommation augmente avec la légalisation.

« On a toujours dit que sortir le cannabis du marché criminel et non-contrôlé et de le mettre en vente chez des professionnels allait compliquer l'accès à cette drogue, » a dit Tom Angell, président du groupe de défense de la légalisation Marijuana Majority. «Les nouvelles données le confirment et c'est simplement logique. »


Suivez VICE News sur Twitter : @vicenewsFR

Likez VICE News sur Facebook : VICE News