La sortie du jeu vidéo raciste "Dirty Chinese Restaurant" a été annulée

N'est pas South Park qui veut.
9.10.17
Image : Capture d'écran de Dirty Chinese Restaurant.

Le mois dernier, l'annonce de la sortie d'un jeu vidéo canadien baptisé Dirty Chinese Restaurant a fait froncer quelques sourcils, et à raison : il propose au joueur de gérer un restaurant chinois et de le transformer, selon son ambition, en "un établissement de cuisine orientale prestigieux" ou en un "rade immonde plein de germes et de crasse". Évidemment, on y sert des animaux domestiques – des chats et des chiens qu'il faut attraper soi-même à la nuit tombée – et le joueur doit échapper à la police migratoire et aux contrôles sanitaires s'il faut développer son établissement. Le studio à l'origine de ce chef d'œuvre, Big-O-Tree Games (voyez le superbe jeu de mots) est basé à Toronto et dirigé par un dénommé George Lambropoulos.

Publicité

Big-O-Tree Games est loin d'être le seul studio à promouvoir "la lutte contre le politiquement correct" et à agiter l'étendard de la liberté d'expression afin d'exploiter des stéréotypes raciaux. D'ordinaire, ce genre de jeu provoque des tempêtes dans des verres d'eau format cantine : il n'y a que quelques gamergaters tardifs pour y jouer en ricanant à gorge déployée, et nous ne prenons même pas la peine d'en parler. Mais cette fois-ci, les activités du studio – qui se prend apparemment pour un champion de l'irrévérence – ont attiré l'attention de Grace Meng, parlementaire américaine. Elle a pris soin de concocter un beau petit shitstorm sur Twitter, comme le veut l'usage.

"J'invite Google, Apple, Android et les autres plate-formes à ne pas proposer le jeu de Big-O-Tree, Dirty Chinese Restaurant", a déclaré Meng. "Ce jeu exploite tous les stéréotypes négatifs et dégradants que j'ai pu rencontrer en tant qu'Américaine d'origine chinoise. La façon dont nous représentons les gens a de l'importance."

Le 6 octobre, Big-O-Tree a annoncé que la sortie du jeu était annulée, et que le studio allait retirer tous les produits marketing associés. Dans un post Facebook, il précise que la sortie du jeu n'est dans l'intérêt de personne, avant de présenter ses excuses à la communauté chinoise.

"Nous souhaitons présenter nos excuses sincères à la communauté chinoise et nous souhaitons leur assurer que ce jeu n'a pas été créé dans le but de moquer ou attaquer la culture chinoise", précise le post. Le site Web du studio, qui affichait des captures d'écran du jeu, a également été mis hors ligne.

Lorsque j'ai contacté le studio pour comprendre ce qui avait motivé le développement de Dirty Chinese Restaurant, je n'ai obtenu qu'une réponse sibylline : "Notre jeu est basé sur la satire et la comédie, à l'image des séries et shows avec lesquels nous avons grandi : South Park, All in the Family, Sanford & Son, Family Guy, Simpsons, Chappelle's Show."

N'est pas South Park qui veut, les amis.